Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 juillet |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Carême 2022 : Amélie s’efforce à être plus patiente avec ses enfants

UNE-Serie-Careme-2022-20.jpg

Guas | Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 07/04/22

Tout au long du Carême, Aleteia va à la rencontre de chrétiens qui ont choisi de donner une plus grande place au Seigneur dans leur quotidien. De beaux témoignages de foi, et des idées à la pelle pour préparer son cœur à la Résurrection du Christ.

Être plus patiente, plus douce avec ses enfants. Un effort quotidien tout au long de l’année mais auquel Amélie s’attache tout particulièrement pendant le Carême. Mère de trois enfants âgés de 11, 10 et 6 ans, parisienne, directrice d’une association venant en aide aux futures mamans en difficulté, Amélie se définit pourtant comme une personne plutôt calme. “Mais avec les enfants, je perds très facilement patience !”, confie-t-elle. Un chemin de Carême tout tracé. Depuis quelques semaines, elle s’efforce à être plus avenante, à manier davantage l’humour, à faire preuve de patience, quitte à se mordre la langue de temps en temps ou à travailler sa respiration. Autre axe d’effort : lâcher du lest sur certains objectifs qu’elle se fixe (dîner à 19 heures par exemple), pour s’adapter à la réalité du quotidien.

Une bienveillance vis-à-vis de ses enfants qui prend tout son sens à la lumière de cette phrase du Christ : “Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait” (Mt 25, 40). “Les enfants font partie des plus petits. Reconnaître et accueillir leurs faiblesses, leur lenteur, leurs fragilités, c’est en quelque sorte accueillir le Christ”, souligne Amélie. Une excellente raison à avoir en tête lorsque la colère ou l’exaspération se fera sentir…

Tags:
CarêmeEnfants
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement