Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 septembre |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Humour : les bons mots de saint Jean Paul II

JOHN-PAUL-II-PRAYER-000_SAPA990214222130.jpg

GERARD JULIEN / AFP

Le pape Jean-Paul II photographié le 14 février 1999, à Rome.

Joseph Challier - publié le 01/05/22

Saint Jean Paul II était un pape plein d’humour et son sens de la répartie très appréciée. Florilège.

Grâce à son sens de l’observation, ses réparties et son humour, saint Jean Paul II savait créer autour de lui une ambiance détendue, presque familiale. C’était d’ailleurs sa méthode pour se sortir des situations protocolaires délicates. Un sens de la répartie dont il s’est montré maître tout au long de son pontificat.

1santé

Un jour que des journalistes l’interrogent sur sa santé, il répond : « Quand je veux savoir comment va ma santé, je lis les journaux. »

2ski

Alors qu’il est encore évêque, Karol Wojtyla s’étonne d’apprendre qu’aucun cardinal italien ne fait du ski : « Chez nous, en Pologne, 40 % des cardinaux font du ski ! » Ses interlocuteurs ne cachent pas leur surprise :  « Pourquoi 40 % ? Vous n’êtes que deux ! » Et le facétieux skieur de répondre : « Parce que le Primat Wysynski compte pour 60 % ! »

3bénédiction des malades

Le lendemain de son élection, le 17 octobre 1978, il rend visite à un grand ami, à l’hôpital. Il s’apprête à quitter sa chambre, quand quelqu’un de sa suite, le tirant par la manche : « Saint-Père ! Il faut bénir ! » Alors il s’excuse en souriant : « Ils m’apprennent à être pape ! »

4tour eiffel

En août 1997, aux JMJ de Paris, 300.000 jeunes ont envahi le Champs de Mars. La tour Eiffel accueille alors un immense calendrier électronique, avec un compte à rebours pour l’an 2000. Et le Saint-Père de commenter au micro : « On se demandait depuis longtemps pourquoi l’ingénieur Eiffel avait construit sa tour. Maintenant, on sait. »

5problème d’évêque

Lors d’un déjeuner avec l’évêque d’Orléans, Mgr Gérard Daucourt, Jean-Paul II demande : « Avez-vous un gros problème dans votre diocèse? ». « Oui, Saint-Père, un très gros problème que je ne sais résoudre », avoue l’évêque. « Qu’est-ce donc? » demande le Pape. « C’est… la conversion de son évêque. » « Eh bien, c’est exactement le même problème dans le diocèse de Rome! », répond jean Paul II.

6maitrise des langues

Un membre de la curie essaye de lui parler polonais. Jean-Paul II lui répond, un large sourire aux lèvres : « Vous parlez polonais comme moi je parle coréen ! »

7bonne nuit

En visite dans sa Pologne natale, et dans sa chère Cracovie, il était tard, mais une foule était encore sous le balcon, chantant et demandant un mot à leur pape polonais. Celui-ci ouvre alors la fenêtre et dit : « Vous me demandez deux mots et bien les voici : Dobra noc ! » (Bonne nuit.)

8capucin sans barbe

Lorsqu’il rencontre Mgr Francesco Gioia, archevêque de Camerino, capucin ne portant pas la barbe : « Un capucin sans barbe, c’est une voiture sans plaque d’immatriculation. »

9prière à la secrétairerie d’Etat

Le 12 mai 1982, on tente à nouveau de l’assassiner, à Fatima. Le Cardinal Casaroli, secrétaire d’État lui dit alors : « La secrétairerie d’Etat a prié toute la nuit pour vous, Saint-Père. » « Dois-je comprendre que finalement, on prie à la secrétairerie d’Etat ? »

10serial canonisateur

Au consistoire de juin 1994, les cardinaux s’étonnent du nombre extraordinaire de béatifications et de canonisations. Réponse : « C’est la faute du Saint-Esprit ! »

11moqueur

Il reçoit un évêque et remarque qu’il a pris du poids depuis leur dernière rencontre. L’évêque lui parle de son diocèse, et annonce que « les paroisses sont en expansion »… La réplique fuse : « Et l’évêque aussi ! »

12persécuteur

Un prélat était chargé de l’agenda du pape, veillant à ce que les horaires soient respectés. Avec un humour plein d’affection, Jean-Paul II l’avait surnommé : « PDP ». « Cela veut dire Préfet du Palais, mais aussi Persécuteur du Pape. » Et de préciser : « Il y a aussi : PPDP : Pape Persécuteur du Préfet. »

13sainteté

Une des sœurs à son service lui dit un jour : « Saint-Père, je suis préoccupée pour votre… Sainteté. » Jean-Paul II de répondre : « Moi aussi, je suis très préoccupé pour ma sainteté. »

14sens de l’urgence

Lors d’un voyage en avion, il dit ses vêpres. Le secrétaire d’Etat lui dit :

Saint-Père, nous venons de recevoir par radio un message urgent du Vatican.
Est-ce que c’est très urgent ?
Oui, c’est très urgent.
Est-ce que c’est important ?
Oui, Saint-Père, extrêmement important !
Bon, alors continuons la prière !

15relations avec les évêques luthériens

Lorsqu’il reçoit à déjeuner des évêques luthériens de Suède et de Norvège, ceux-ci lui demandent : « Ce déjeuner avec vous, Saint-Père, est-ce un signe de la reconnaissance par le pape de la validité de notre ordination ? » « Ce déjeuner avec des évêques luthériens à ma table, serait-ce un signe de la reconnaissance par ces évêques de mon élection ? »

Soyez toujours joyeux et riez sans cesse : 367 historiettes, blagues et autres bons mots spirituels, par Joseph Challier, Editions Emmanuel, septembre 2021, 187 pages, 15 euros.
Tags:
humourPape Jean Paul II
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement