Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 septembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Traditionis custodes : les mères de prêtres ont remis leur requête au Pape

POPE FRANCIS AUDIENCE VATICAN

Antoine Mekary | ALETEIA

Anna Kurian - publié le 05/05/22 - mis à jour le 05/05/22

Plusieurs mères de prêtres françaises ont pu remettre au pape François ce mercredi 4 mai en marge de l’audience générale près de 3.000 lettres de fidèles catholiques attachés au rite tridentin. Elles lui ont également demandé de lever les restrictions du motu proprio Traditionis Custodes sur le rite tridentin.

Au terme de deux mois de pèlerinage de Paris à Rome, les mères de prêtres de l’association ‘La Voie romaine’ ont déposé leur demande entre les mains du pape François, à l’audience générale du 4 mai 2022. Satisfaites de leur rencontre, elles espèrent qu’il lèvera les restrictions sur la messe latine tridentine imposées par le motu proprio Traditionis custodes le 16 juillet 2021.

Parties le 6 mars dernier, des mères de prêtres célébrant en rite tridentin ont parcouru les 1.500 kilomètres les séparant de la Ville éternelle, pour supplier en personne le chef de l’Église catholique de permettre la pratique de ce rite. Et à leur heureuse surprise, ce dernier semblait être au courant de leur démarche.

Premier signe vu comme un encouragement : lors de son tour en papamobile à son arrivée sur la place Saint-Pierre, le Pape s’est arrêté auprès du groupe qui tenait des bannières devant les rambardes de sécurité, pour bénir deux enfants. Puis l’évêque de Rome a nommé expressément l’association ‘La Voie romaine’ lors des salutations aux francophones, après sa catéchèse.

3.000 lettres

Enfin, est arrivé le moment tant attendu. Dans le cadre des entrevues individuelles au terme de l’audience, l’une des mères a pu s’approcher de François – resté assis sur son siège en raison de son genou souffrant –, lui parler au nom de toutes et lui remettre une lettre présentant leur demande en faveur du rite préconciliaire.

La Voie romaine a également déposé « un gros sac » contenant près de 3.000 lettres de fidèles catholiques attachés au rite tridentin, auprès d’un collaborateur du Pape. Par cette initiative, l’association souhaite que l’exception accordée par le Pape à la Fraternité Saint Pierre le 11 février dernier soit étendue à tous.

« Nous sommes très heureux de lui avoir remis la lettre (des mères de prêtres, ndlr) en main propre », a confié à IMedia Pauline Debay, jeune bénévole très impliquée dans l’association. « En entendant la présentation de La Voie romaine, le pape a répondu ‘Je connais, je connais’. » « Très souriant » avec la représentante du groupe, François n’a cependant « rien dit de plus », rapporte Pauline.  

Nous sommes plein d’espérance, car nous avons senti que le Pape n’est pas indifférent.

S’il demeure une légère déception qu’une seule mère ait été reçue par le Pape, tous les membres de l’association se disent « très, très heureux » et « touchés ». Cinq femmes ont réalisé toute la marche, soutenues par une solide équipe logistique et rejointes par 80 autres marcheuses pour des portions de route.

Aussitôt l’audience terminée, chacune a déjà repris la route vers la France. « Nous sommes plein d’espérance, car nous avons senti que le Pape n’est pas indifférent », conclut Pauline Debay. « On ne sait pas ce qu’il va se passer, mais on espère qu’il y aura des suites et on va continuer de prier pour l’Unité de l’Église », assure-t-elle.

Une référence à la justification du motu proprio par le pape François, qui avait insisté sur sa volonté de défendre « l’unité de l’Église ». Il souhaitait éviter que la différence liturgique ne cache un rejet du Concile Vatican II. À rebours, les membres de la Voie romaine assurent que l’environnement de la messe tridentine est « sain » et affirment leur fidélité au Successeur de Pierre.

Tags:
Audience généralePape FrançoisTraditionis Custodes
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement