Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Liberté religieuse : ces 15 pays qui inquiètent les États-Unis

EN_01382708_0254-e1633700686898.jpg

LUIS TATO/AFP/East News

Agnès Pinard Legry - publié le 07/05/22 - mis à jour le 08/05/22

Dans son rapport annuel publié au le 22 avril dernier, la Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde (USCIRF), institution fédérale qui formule des recommandations au gouvernement, met en lumière quinze pays où la situation se révèle particulièrement inquiétante.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Prise du pouvoir par les talibans en Afghanistan, vagues d’arrestations de religieux en Chine, enlèvements et attentats au Nigeria… la Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde (USCIRF), une institution dépendante du gouvernement fédéral des États-Unis, dresse un bilan mitigé pour l’année 2021 dans son rapport annuel sur la liberté religieuse dans le monde publié le 22 avril dernier. L’agence composée de démocrates et de républicains évalue les menaces subies par différentes communautés religieuses dans chaque pays du monde. Le document d’une centaine de pages distingue sur deux listes les pays où la situation est particulièrement préoccupante (quinze pays) et ceux qui nécessitent, selon la commission, une surveillance spéciale de la part des autorités fédérales (douze pays).

Sans surprise, on retrouve dans la liste des pays où la situation est particulièrement préoccupante l’Afghanistan, tombé aux mains des talibans en août 2021, la Chine, qui fait régulièrement l’actualité en arrêtant des prêtres arbitrairement ou en multipliant les vexations quotidiennes à l’encontre des chrétiens, le Nigeria, où certains n’hésitent pas à dénoncer un « lent génocide des chrétiens ». Mais on retrouve également la Corée du Nord, pays où il est très difficile de connaître le sort exact des chrétiens. Dans cet état communiste, le christianisme est perçu comme un outil d’ingérence étrangère « en vue de nuire à l’État et à l’ordre social nord-coréen ». Pratiquer une religion différente de celle proposée par le régime expose ainsi à une arrestation, une détention en camp de travail forcé et très souvent, après être passé par la case torture, à une exécution. L’Inde et le Pakistan, régulièrement cités en raison des persécutions dont sont victimes les minorités religieuses, font aussi partie de ce classement.

Radicalisation de l’islam en Indonésie

Concernant la liste des pays nécessitant une surveillance spéciale de la part des autorités fédérales, on retrouve l’Égypte, qui compte entre 10 et 15 millions de coptes et qui garde en mémoire la terrible attaque d’avril 2017 où plusieurs églises avaient été ciblées par des djihadistes. L’Indonésie, où s’observe ces derniers mois une recrudescence du nombre de personnes arrêtées pour « blasphème » fait également partie de ce classement. Quatrième pays le plus peuplé du monde avec 264 millions d’habitants, l’Indonésie est, devant l’Inde et le Pakistan, le premier pays musulman au monde. Historiquement connu comme un pays à l’islam modéré, la religion ayant été introduite par le commerce et non par les armes, on observe depuis quelques années une radicalisation de l’islam avec l’arrivée de prédicateurs à succès introduisent la rhétorique de l’islam wahhabite, importée des pays du Golfe.

Tags:
ChineindeLiberté religieusePakistanpersécutions
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale