Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 30 janvier |
Saint Quentin
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Retraite ou récollection : quelle différence ?

MAN-PRAYING-RETRAITE-GODONG-FR492452A.jpg

Pascal Deloche / Godong

Valdemar de Vaux - publié le 08/05/22

Comme toute communauté, les catholiques ont leurs propres expressions, parfois inconnues pour qui n’a pas l’habitude d’un tel langage. Ainsi entre deux mots comme "retraite" et "récollection", la différence peut paraître ténue. Explication.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Il vous est peut-être arrivé d’éprouver un certain scepticisme devant le feuillet paroissial rassemblant les annonces de la semaine : en quoi consiste la « récollection » proposée ? Quelle différence avec une « retraite » ? Les deux évoquent le fait de prendre du temps pour s’arrêter et se mettre à l’écoute de Dieu, mais le premier est moins employé. Souvent, en tout cas dans l’usage le plus courant, la différence tient à la durée d’un tel temps, la récollection étant une « retraite courte d’une durée d’un ou deux jours » comme l’explique le site de l’Église catholique qui comprend, entre autres, un glossaire des termes du “jargon” catholique.

Hormis cette notion de temps, on distingue parfois la retraite de la récollection par le fait que la première est solitaire quand la seconde est prêchée pour un groupe. La retraite, dite « spirituelle », renvoie ainsi à une semaine – ou davantage – pendant laquelle on prie, on lit la Parole de Dieu, on met sa vie sous le regard de Dieu, loin de nos activités ordinaires. Elle peut se vivre dans un monastère ou dans un centre spirituel, et de différentes manières, souvent à l’école de grands spirituels : saint Ignace de Loyola, connu pour ses Exercices, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et la tradition carmélitaine ou encore Marthe Robin dans les Foyers de charité.

Des termes proches mais pas similaires

La récollection, quant à elle, plus courte donc, est comme une piqûre de rappel dans la vie spirituelle. Un moment pour repartir du bon pied en s’arrêtant même rapidement, mais rassérénés par la prédication d’un intervenant (religieux, laïc, prêtre…), souvent sur un thème particulier. Contrairement à la retraite, la récollection se vit généralement pas très loin de notre lieu de vie, et dans un groupe.  

Les notions de retraite et de récollection sont donc proches, mais avec des accents particuliers que laisse entrevoir l’étymologie de chacun des deux mots. Celui de « récollection » vient du latin recolligere, c’est-à-dire « recueillir » ou « rassembler » : il s’agit de recentrer nos activités, de les « rassembler » autour de Dieu. Celui de « retraite », lui, a pour origine le fait de « traire », qui est l’ancienne manière de dire « tirer à l’écart ». Ici, il s’agit d’approfondir sa foi et d’écouter Dieu, en dehors du brouhaha de notre existence.

Tags:
CatholiqueretraiteSpiritualité
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale