Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 février |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Quatre manières d’inviter les saints au cœur de la vie de famille

shutterstock_2061395837.jpg

New Africa I Shutterstock

Valdemar de Vaux - publié le 14/05/22

Si ce dimanche 15 mai est marqué par la canonisation de dix bienheureux à Rome – dont celle de Charles de Foucauld – c’est aussi la journée mondiale des familles. Pourquoi ne pas en profiter pour remettre les saints au cœur de la prière familiale ? Quelques idées pour y arriver.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Les canonisations sont des moments importants pour l’Église. L’occasion de rappeler que tout chrétien est appelé à suivre le Christ et à témoigner – chacun à sa manière – de l’amour de Dieu autour de lui. L’occasion aussi de se souvenir que tous les saints, connus et inconnus, là-haut auprès du Père, intercèdent pour nous. Avec eux, nous formons l’Église, à la fois visible et invisible, une grande famille dans laquelle la prière des uns pour les autres permet à tous de puiser la force de persévérer dans la foi. 

Pour que les saints soient au cœur des familles, voici quelques idées pour permettre à tous, les plus grands et les plus petits, de les fréquenter davantage et de leur demander leur prière. En particulier, il s’agit de rendre leur présence concrète.

1 Un rayon de vies de saints dans sa bibliothèque

Simple et efficace. Posséder quelques vies de saints permet de plonger de temps à autre dans la vie et les écrits d’un saint. En regardant leur existence, on se rend souvent compte qu’ils ont été par beaucoup d’aspects pas si éloignés de nous, pécheurs et hésitants.

Pour que chacun y trouve son compte, il ne faut pas hésiter à varier les genres : bandes-dessinées pour les plus jeunes (et les plus anciens), écrits spirituels ou vies romancées. La correspondance de ces amis du Christ peut aussi être une porte d’entrée plus concrète. 

2Fêter les saints patrons familiaux

Pierre le dit avec une pointe de fierté : « A la maison, on a toujours honoré les saints patrons de chacun. On pouvait même avoir un petit cadeau, ajoute-t-il, pas toujours spirituel… ». En effet, pourquoi ne pas marquer le coup quand tombe le jour de la fête du patron de l’un des enfants ou des parents ? Un bon dîner et une prière particulière pour le concerné : un moyen facile d’inviter les saints à la table familiale.

3Décorer « saintement » sa maison ?

Les statues et autres accessoires spirituels deviennent presque tendance. Il n’y a qu’à regarder les sites J’ai vu la Vierge ou Catho Retro pour s’en rendre compte. Voilà une manière de concilier décoration d’intérieur et vie intérieure ! 

Une statue colorée d’un saint apprécié au milieu du salon ne manquera pas de rappeler à chacun la prière de ces frères invisibles et même de provoquer des discussions missionnaires avec des amis étonnés.

4Une source d’inspiration pour la prière commune

La prière du soir en famille est parfois un moment difficile, entre autre par manque d’inspiration. Aidons-nous des saints ! Ils ont souvent écrit de belles oraisons qui peuvent être récitées tous ensemble devant un coin prière. De l’acte d’abandon de Charles de Foucauld à celui de confiance de Claude de La Colombière, de l’ « Âme du Christ » d’Ignace de Loyola à la prière de François d’Assise, il y en a pour tous les goûts et tous les moments.

Tags:
FamillePrièreSaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale