Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 02 février |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Qu’écrire sur des images de première communion ?

prem-co.jpg

ALETEIA

Mathilde de Robien - publié le 15/05/22

Pour partager sa joie de communier pour la première fois, il est de tradition d’offrir à ses proches des petites cartes en lien avec ce grand jour. Mais qu’écrire dessus ?

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Il est d’usage d’offrir à ses proches une petite image pieuse, en souvenir d’une première communion. Ils la glissent ensuite dans leur Bible, leur Missel ou la déposent dans un coin prière. Une manière de conserver une trace de la première fois où un enfant reçoit le Corps du Christ, et de se rappeler qu’au moment de l’Eucharistie, le Christ se donne en nourriture pour que les hommes vivent de lui.

L’enfant qui prépare sa première communion sera ravi d’écrire lui-même une petite phrase pour personnaliser les images. Les plus pressés y inscriront simplement leur prénom, ainsi que la date de leur première communion. Ils peuvent aussi utiliser la formule suivante :

« En souvenir de ma première communion, le …, à … » et signer.

Si l’image est une simple illustration, vous pouvez faire choisir à l’enfant un verset de la Bible ou de la liturgie eucharistique, qu’il pourra lui-même recopier. Voici quelques exemples :

« Laissez les enfants venir à moi. » (Mc 10, 14)

« Moi, je suis le pain de vie. » (Jn 6, 35)

« Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien. » (Ps 22)

« Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. » (Liturgie eucharistique)

« Heureux les invités au repas du Seigneur ! » (Liturgie eucharistique)

« Nous avons été baptisés dans l’unique Esprit pour former un seul corps. » (1 Co 12,13)

Généralement, c’est le petit communiant, au moment du départ des invités, qui leur fait choisir une image.

Tags:
Communionsacrements
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale