Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi la Pentecôte est parfois appelée le Dimanche des roses ?

ROSE PETALS

veronica-valentin | Shutterstock

Philip Kosloski - publié le 04/06/22 - mis à jour le 25/05/23

Dans la ville de Rome, mais également ailleurs dans le monde, la fête de la Pentecôte est appelée "Dimanche des roses".

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Si le nom est peu connu en France, il l’est beaucoup plus en Italie. La Pentecôte, jour où l’Église célèbre l’envoi par le Père de l’Esprit de son Fils aux hommes, porte un autre nom à Rome : le Dimanche des roses. En effet, il était d’usage en Italie de répandre des pétales de roses depuis le plafond des églises pour rappeler le miracle des langues de feu. En Sicile ainsi qu’ailleurs en Italie, la Pentecôte est appelée Pascha rosatum. Le terme italien de Pascha rossa vient de la couleur des vêtements liturgiques portés ce jour-là. 

L’église la plus célèbre à perpétuer cette tradition est certainement la basilique de Sainte Marie aux martyrs (aussi connue sous le nom de Panthéon) à Rome. Dans cette ville, on parle plus spécifiquement de Dimanche des Roses car des pétales sont jetés dans le chœur depuis la rotonde. Cette coutume, qui vient clôturer la messe de Pentecôte, remonterait à l’an 609. C’est une très belle façon de commémorer la descente de l’Esprit saint sur les apôtres, d’autant plus que l’église embaume ensuite du parfum des roses…

Découvrez aussi la Pentecôte vue par les plus grands peintres :

Tags:
Dimanchepentecote
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement