Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 02 octobre |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Ces podcasts cathos qui explosent, et les raisons d’un tel succès

podcast.jpg

DimaBerlin I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 07/06/22

Ils s’appellent Zeteo, Bethesda, Les deux pieds dans le bénitier, Un beau jour, Un cœur qui écoute ou encore Maman prie et ont en commun cette ambition d’émouvoir, éclairer ou édifier leurs auditeurs par la voix. Il s’agit de podcasts, ces contenus audio numériques en pleine expansion, partout dans le monde et chez les cathos.

« J’écoute deux à trois podcasts par jour, quand je suis dans le métro », confie Marion, 28 ans, parisienne et cadre en ressources humaines dans une grande entreprise. « Je choisis des contenus variés, cela va du témoignage personnel aux conseils de développement personnel, en passant par des podcasts de parentalité ou de spiritualité, tout dépend de mon état d’esprit du moment ! Ce que j’aime, c’est cette possibilité de choisir moi-même mon programme selon mes envies ». Il faut dire que Marion a le « profil type » de la consommatrice de podcasts : jeune, francilienne et CSP+.

Une souplesse et une liberté qui séduisent de plus en plus d’auditeurs. Le matin au petit déjeuner, en voiture ou dans le métro, en courant, se baladant ou faisant la vaisselle, les podcasts s’immiscent de manière assez spectaculaire dans le quotidien des Français. Selon l’étude Global Audio réalisée par Médiamétrie et publiée en mai 2022, parmi tous les formats de l’audio digital, ce sont les podcasts qui enregistrent la croissance la plus marquée : 36,1% des internautes déclarent écouter au moins un podcast par mois en 2022. Une pratique qui concerne 17,6 millions de Français. Cela représente un gain de 2,6 millions d’auditeurs par rapport à 2021, une croissance dans la continuité de celle observée entre 2020 et 2021.

« Boostés par les technologies mobiles, les podcasts sont un nouveau média en pleine expansion », confirme à Aleteia Guillaume Devoud, spécialiste de l’édition et de la distribution de contenus audio et fondateur de plusieurs podcasts (Zeteo, Bethesda, Telio et Les Contes du Dieu impatient). Selon lui, « le podcast est le media de l’attention, destiné aux chercheurs de sens. » Une quête de sens partagée par de nombreux auditeurs, qui trouvent dans certains podcasts des éléments de réponse. C’est pourquoi les podcasts chrétiens ont toute leur place sur ce marché et peut-être même un rôle à jouer. C’est ce dont témoigne volontiers Guillaume Devoud : « J’ai moi-même redécouvert la foi chrétienne en 2017, en écoutant sur YouTube un podcast du père Nicolas Buttet. J’ai senti une présence très intense et très tendre dans mon cœur. C’était la présence de Jésus, qui ne m’a pas quitté depuis. J’ai voulu que d’autres vivent ce que j’avais vécu. Mon défi aujourd’hui, c’est d’évangéliser à travers les podcasts et atteindre ainsi différents publics et le plus grand nombre possible ».

Qu’est-ce qu’un podcast ?

Un podcast est un contenu audio numérique que l’on peut écouter n’importe où, n’importe quand, et autant de fois qu’on le souhaite. Le mot « podcast » est la contraction d’ »IPod », l’appareil d’Apple, et de « broadcast« , diffusion. Il a été inventé en 2004 par un journaliste du Guardian, Ben Hammersley, dans un article cherchant à nommer ce nouveau concept audio. Un terme qui regroupe en réalité deux types de contenus différents : les replays d’émission de radio et les podcasts dits « natifs ». Ces derniers sont spécifiquement créés pour une diffusion numérique. Autre caractéristique de la grande majorité des podcasts : leur gratuité. Ils reposent sur des business models qui privilégient la publicité ou les dons (ou les deux).

shutterstock_1709799166.jpg

Parmi les podcasts cathos, on trouve donc les replays de certaines émissions diffusées par des radios telles que Radio Notre Dame (RND), Radio Espérance, Radio chrétienne francophone (RCF), et des podcasts natifs. Il est d’usage de différencier, parmi les podcasts natifs, ceux qui sont créés et abrités par un media presse ou télévision (il s’agit des podcasts de Famille Chrétienne, La Croix, Le Pèlerin, Zélie ou KTO) et les « pure players » (avec une activité unique) : Zeteo, Bethesda, Padreblog, Emmanuel Play, Les deux pieds dans le bénitier, le Collège des Bernardins…

Un cœur qui écoute, Zeteo, Un beau jour, Bethesda… : des témoignages qui touchent ou qui inspirent

Si certains podcasts anglés sur les témoignages de foi sont déjà sur le marché depuis plusieurs années, à l’instar de l’émission « Un cœur qui écoute » de KTO, janvier 2020 marque cependant une véritable explosion en terme d’offre de podcasts chrétiens. C’est le mois où a été lancé Zeteo, podcast hebdomadaire donnant la parole à un témoin du Christ, suivi de près par « Un beau jour« , le podcast de Famille Chrétienne diffusant des témoignages de personnes qui se sont laissées bousculer dans leur vie et dans leur foi.

Deux mois plus tard, le confinement leur donne un second souffle. Les podcasts offrent en effet une alternative aux écrans et brisent le sentiment de solitude, parfois très prégnant pendant l’épidémie de Covid-19 : « Zeteo a brisé ma solitude aux premiers instants du confinement », confie Sarah-Jane. « Je l’écoute depuis le premier épisode et il m’inspire beaucoup ». Et les témoignages de vie semblent captiver les auditeurs. Ecouter, s’inspirer, se laisser toucher par la vie des autres et leur manière de suivre le Christ, séduit. « Je suis touchée par les témoignages, cela m’élève, je n’ai pas l’impression de perdre mon temps », confie Marie-Noëlle, 39 ans, masseur-kinésithérapeute. « C’est un vrai cadeau que les personnes nous font ! Grâce à eux, ma foi grandit davantage, et cela me donne encore plus envie de prier ».

Le discours n’est pas transformé ni reformulé, il est livré tel quel, sans filtre.

Un engouement pour les témoignages personnels dû sans doute à la proximité que crée le podcast avec la personne qui se confie. « Le podcast n’est pas porteur de la même émotion que l’écrit », souligne Guillaume Devoud. « J’aime énormément ce type de media parce qu’il arrive à créer un véritable cœur à cœur avec l’auditeur. Le discours n’est pas transformé ni reformulé, il est livré tel quel, sans filtre, avec toutes les émotions, les sentiments et la foi qui animent la personne qui témoigne ».

Et pour preuve de cet enthousiasme partagé par de nombreux auditeurs, Zeteo dispose d’une audience mensuelle de 20.000 auditeurs uniques, qui écoutent en moyenne deux épisodes. Bethesda, le podcast de la guérison et de la conversion, lancé en 2021, compte 5.000 auditeurs uniques, attentifs à la parole de personnes ordinaires qui témoignent de l’extraordinaire. « Un beau jour » a enregistré quant à lui 150.000 écoutes pour 35 épisodes depuis son lancement le 29 janvier 2020.

Au regard du succès rencontré par les podcasts de témoignages demeure néanmoins un point de vigilance : leur surconsommation. Marie-Diane, auditrice fidèle à plusieurs podcasts, alerte : « Gare à l’overdose ! C’est la porte ouverte à la comparaison ! Si la multiplication des témoignages peut nous inviter à rendre grâce pour l’action de Dieu dans la vie des autres ou nous rejoindre, elle peut aussi nous éloigner de notre propre chemin et nous renvoyer à la figure la banalité de notre vie ».

Maman prie, Padreblog, Imprenable, les Bernardins… : des enseignements qui font grandir spirituellement

Courts ou longs, les podcasts s’adaptent pour évangéliser et faire grandir spirituellement leurs auditeurs. Les formats peuvent être très courts, comme « Maman Prie » (podcast de Famille Chrétienne qui a enregistré près de 100.000 écoutes sur les trois saisons) qui propose en 5 minutes une astuce concrète pour mettre la prière au cœur de sa vie de mère, ou plus longs, comme Padreblog (15 min), qui diffuse des contenus spi et actu réalisés par des prêtres.

cooking

« J’écoute toujours des podcasts en faisant le repassage », raconte Auriane, 37 ans et professeur des écoles. « Les enseignements donnés par le Collège des Bernardins, les replays d’En quête de sens (RND) ou encore Imprenable (FC). Mes mains sont occupées à repasser mais mon esprit s’élève un peu ! C’est une rare occasion, dans ma vie de mère, pour nourrir mon âme et mon intelligence ! » Un des grands attraits des podcasts réside en effet dans cette possibilité, particulièrement prisée par les femmes, de faire deux choses à la fois. Si certains auditeurs s’installent confortablement dans leur canapé, parfois au cœur de la nuit, pour écouter tranquillement un épisode, d’autres arrivent à s’instruire tout en faisant la vaisselle ou le ménage. C’est également le cas de Bénédicte : « Court, bien fait, concret, Maman Prie est pratique à écouter quand on doit faire d’autres choses en même temps ! »

Deux pieds dans le bénitier, Zélie, Sex’Oh !… : des rencontres qui font réfléchir

Les podcasts chrétiens explorent également de nombreux autres sujets et invitent à réfléchir. Le Centre de recherche et d’action sociales (Ceras, une institution de la Compagnie de Jésus) a lancé en novembre 2020 Deux pieds dans le bénitier, un podcast qui pose un regard « catho » sur les luttes de notre temps. Il est animé par des catholiques engagés sur les questions écologiques et sociales. Une émission à laquelle est attachée Eglantine : « La notion de justice sociale m’importe beaucoup, et les témoignages et récits des intervenants m’inspirent et m’aident à essayer d’être plus cohérente avec l’Evangile dans ma vie de tous les jours », confie-t-elle. « Et j’aime la diversité des sujets : la non-violence, l’approche chrétienne de la politique, le féminisme, l’écologie, la laïcité… ».

Le magazine numérique Zélie propose des podcasts mensuels qui donnent la parole à des femmes inspirantes et inspirées, et qui abordent des sujets variés tels que la parentalité, la beauté, la féminité… Enfin, dans les épisodes de « Sex’Oh« , écoutés par 56.000 personnes, la conseillère conjugale et sexothérapeute Hélène Dumont ouvre aux femmes les portes de son cabinet pour aborder les questions les plus fréquentes : désir, plaisir, douleurs, articulation maternité/féminité, communication dans le couple…

Telio, Les Contes du Dieu impatient :  les enfants aussi !

Les enfants ne sont pas en reste dans l’univers du podcast. Depuis mars 2022, ils ont un podcast dédié : Telio, lancé par Guillaume Devoud. Chaque épisode, de 15 minutes environ, raconte la vie d’un grand saint. Les enfants, et peut-être aussi leurs parents, peuvent ainsi découvrir Anne de Guigné, François d’Assise, Thérèse de Lisieux… Un nouvel épisode deux fois par mois. Moins spi mais tout aussi captivant, le podcast Les Contes du Dieu Impatient entraîne chaque semaine les enfants dans une histoire merveilleuse, où il est question de princesses, de sirènes, de poètes, d’anges et de rois, de châteaux et des beautés de la nature. Des podcasts accessibles depuis les plateformes traditionnelles et prochainement dans les boîtes à histoires numériques type Lunii.

De nouveaux podcasts en préparation

Forts de leur succès et de leur créativité, les podcasts chrétiens n’ont de cesse de se renouveler. Infatigable, Guillaume Devoud prépare un nouveau podcast, disponible en septembre 2022, anglé sur des sujets de société, d’économie et d’entreprise, avec un regard chrétien. Quant à Famille Chrétienne, c’est l’abbé Raphaël Cournault, auteur du livre Happy Hour spi, qui s’adressera aux pères de famille dans le prochain podcast « Papa spi » dès le 20 juin !

Tags:
smartphone
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement