Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 septembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Massacre au Nigeria : « L’Europe se renie elle-même », dénonce François-Xavier Bellamy

FRANCOIS-XAVIER-BELLAMY-CAPTURE.jpg

Capture Youtube

François-Xavier Bellamy.

Agnès Pinard Legry - publié le 10/06/22 - mis à jour le 10/06/22

S’exprimant devant le Parlement européen mercredi 8 juin, l’eurodéputé français François-Xavier Bellamy a dénoncé le silence des pays européens après le massacre, dimanche 5 juin, d’une quarantaine de chrétiens alors qu’ils assistaient à la messe. "Nous parlons beaucoup ici, mais les chrétiens persécutés n'ont droit qu'au silence", a-t-il lancé. "Un silence qui devrait nous couvrir de honte."

Le massacre, dimanche 5 juin, d’une quarantaine de chrétiens (le bilan est provisoire, ndlr) alors qu’ils assistaient à la messe dans le sud-ouest du Nigeria, à Owo, ne peut pas laisser indifférents les pays européens. Il ne peut pas. Lors d’une intervention au Parlement européen ce mercredi 8 juin dans la soirée, l’eurodéputé français François-Xavier Bellamy, a dénoncé le silence qui entoure ce massacre. « Dimanche dernier à Owo, la messe touchait à sa fin quand les premiers coups de feu ont retenti. Plus de 50 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées, dont de très nombreux enfants. Quel était leur crime ? D’avoir été à la messe », a-t-il souligné.

« Il y a moins d’un mois déjà, toujours au Nigeria, la jeune Déborah Samuel était lynchée, lapidée, son corps brûlé par ses camarades de classe, au nom de l’islam. Quel était son crime ? Elle était chrétienne. » Et de rappeler qu’au lendemain de cet assassinat une majorité du Parlement avait refusé d’inscrire ce sujet à son ordre du jour. « Nous parlons beaucoup ici, mais les chrétiens persécutés n’ont droit qu’au silence. Un silence qui devrait nous couvrir de honte. Qui a parlé des morts d’Owo ? Qui ? Où avez-vous vu leurs images ? Où avez-vous entendu les témoins ? »

S’exprimant devant un Parlement presque vide, François-Xavier Bellamy a souligné que ce sujet devrait, au contraire, « nous concerner tous », « parce que l’Europe est concernée ». « Notre continent doit tellement à la foi chrétienne. Quand comprendrons-nous enfin que l’Europe a le devoir de protéger les chrétiens persécutés dans le monde entier ? Ceux du Nigeria, bien sûr, mais aussi ceux d’Irak, de Syrie, de Pakistan, ceux d’Inde, ceux de Chine, bien sûr – je pense au cardinal Zen arrêté tout récemment. » Et de conclure : « Si nous ne réagissons pas maintenant, ce silence restera le symptôme du plus grand des reniements des dirigeants européens. »

Tags:
massacrenigeriapersécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement