Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 01 février |
Bienheureuse Bienvenue Bojani
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Cette prière en cinq mots d’une redoutable efficacité

© Roman Zaiets - Shutterstock

Valentine Leroy - publié le 04/07/22 - mis à jour le 27/07/22

“Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” (1 S, 3, 9). C’est par ces mots que le serviteur du prêtre Elie, Samuel, répond au Seigneur. Cette prière d’abandon est celle de tout chrétien qui désire se mettre au service du Seigneur, service qui commence par l'écoute.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Il n’est pas évident de répondre aux appels de Dieu avec confiance au quotidien. Cette prière en cinq mots pourrait néanmoins aider dans la mesure où elle donne la clé de l’abandon. À trois reprises, le Seigneur appelle Samuel, le serviteur du prêtre Éli, mais le garçon se tourne vers son maître. À chaque fois, le garçon répond “Me Voici” au prêtre Élie sans comprendre que c’est Dieu qui l’appelle. C’est finalement le prêtre qui donne au jeune Samuel cette prière: Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” » (1 S, 3, 9)

Ces trois petits mots d’abandon sont bouleversants : Samuel consent à être tiré plusieurs fois de son sommeil. Dans son livre “Quand tu étais sous le figuier”, le père dominicain Adrien Candiard nous invite nous aussi à nous laisser déranger par le Christ : « La vocation vient nous déranger dans notre rangement, mais c’est parce qu’elle met tout ce bazar en place, qu’elle met à leur juste place tous les éléments de notre fouillis intérieur. Elle vient mettre de l’ordre, c’est-à-dire ordonner autour de notre vrai désir, de notre désir le plus profond. Notre vocation est en nous : c’est ce désir. »

Se laisser tirer du sommeil

Ce passage de l’Ancien Testament nous apprend aussi que l’homme a besoin d’un autre que lui-même pour entendre la voix de Dieu. Un ami, un proche, un religieux ou une religieuse sont autant de personnes qui aident le chrétien à discerner son appel, quel qu’il soit.   

Enfin, c’est en pleine nuit que Dieu appelle Samuel à son service. Or, nous sommes tous un peu des Samuel : chacun a besoin d’être tiré du sommeil, au sens propre comme au sens figuré. Chacun peut se demander de quel sommeil il a besoin d’être tiré pour suivre Dieu. Disons donc à Dieu dans notre nuit ces quelques mots : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. ».

Tags:
PrièreserviceSommeil
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale