Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

La chevelure de Samson, un récit d’orgueil et de rachat

web-rubens-samson-delilah-domaine-public-e1657058839531.jpg

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 05/07/22

Samson constitue dans la Bible l’exemple même d’un homme saisi par ses contradictions. Consacré dès son plus jeune âge à Dieu, sa foi vacillera pourtant au point de trahir ses promesses. Mais les voix de Dieu sont impénétrables, et ce vaillant homme saura se ressaisir de manière extraordinaire…

À l’image d’un certain nombre de personnages des récits bibliques, Samson connaît une naissance miraculeuse. Alors que la femme de Manoah, du clan de Dane, était stérile, elle se voit en effet annoncer  par l’ange du Seigneur la naissance miraculeuse d’un fils (Jg 13, 03-04) :

« L’ange du Seigneur apparut à cette femme et lui dit : « Tu es stérile et tu n’as pas eu d’enfant. Mais tu vas concevoir et enfanter un fils ».

Ce premier prodige aurait pu suffire à faire de Samson un personnage extraordinaire de la Bible mais le récit va plus loin encore, puisque l’envoyé de Dieu exige que cet enfant soit consacré à Dieu : « Le rasoir ne passera pas sur sa tête, car il sera voué à Dieu dès le sein de sa mère. C’est lui qui entreprendra de sauver Israël de la main des Philistins ». Mais, comment ce fils de Danite, originaire de Coréa, soumis à l’oppression des Philistins pourra-t-il lutter seul contre le joug imposé à son peuple ?

Une chevelure signe de puissance

Tout le récit concernant Samson va dès lors se concentrer sur un trait original et extraordinaire : la force contenue dans sa chevelure. Aussi, la Bible rapporte-t-elle que ses cheveux ne devaient en aucun cas connaître le fil du rasoir, mais au contraire pousser abondamment. Il était courant à cette époque que ceux que l’on nommait des nazirs ou personnes consacrées à Dieu s’abstiennent de certaines pratiques telle celle de se couper les cheveux ou de certaines conduites jugées impures. Samson, tout comme après lui Jean le Baptiste, respectera tout d’abord cette pratique ascétique. Mais, le jeune homme doté par cette chevelure d’une force extraordinaire, contre qui nul ne pouvait résister, agira rapidement pour son propre compte… 

Les dérives de Samson

Car, même si Samson devint le dernier Juge d’Israël, il n’aura pourtant cesse de mener une vie désordonnée, luttant contre les Philistins pour ses fins personnelles, n’hésitant pas à mener un coup de force, seul contre les plus vaillants de ses ennemis, brulant leurs récoltes et assommant à l’aide d’une mâchoire d’âne une armée entière composée de mille hommes… Cette force brute débridée qu’il devait à sa chevelure allait pourtant connaître un tragique dénouement. Ce sera son amour pour la belle Dalila, une Philistine, qui le conduira en effet à être trahi par elle. Celle-ci n’hésitera pas à révéler le secret de sa force à ses compatriotes qui l’arrêteront, lui crèveront les yeux et le puniront en le traitant en bête de somme, risée de tous les Philistins. Cet épisode qui inspirera bien des arts et notamment le fameux péplum de Cecil B. DeMille « Samson et Dalila » souligne la déchéance tragique de ce personnage à la chevelure et force extraordinaires qui s’était égaré et éloigné de Dieu. 

Le rachat de Samson

Abandonné de tous, ayant trahi la confiance divine qui résidait en lui, quel pouvait-être cependant le destin de cet homme bravache croupissant désormais dans les geôles philistines ?  Mais, Samson avait été choisi par Dieu, et si sa vie s’était, il est vrai, écartée de sa conduite initiale, sa rédemption allait pourtant – une nouvelle fois – survenir de manière extraordinaire grâce à sa chevelure. Ainsi si celle-ci avait été certes coupée après la trahison du secret de sa force, elle allait cependant repousser alors que Samson, aveugle, tournait une meule toute la journée dans sa prison. C’est ainsi que Samson retrouvant sa foi invoqua le Seigneur en ces termes (Jg 16, 28-30) : 

« Je t’en prie, Seigneur Dieu, souviens-toi de moi, rends-moi ma force encore une fois et que, d’un seul coup, je me venge des Philistins pour mes deux yeux. Il tâta alors les deux colonnes du milieu, sur lesquelles reposait le temple, prit appui contre l’une avec son bras droit, et contre l’autre avec son bras gauche ».

Entendu et exhaussé par Dieu, sa force divinement retrouvée lui permit d’ébranler les deux piliers du temple et de faire écrouler tout l’édifice qui s’effondra alors sur les princes et le peuple présent pour rire du triste spectacle que laissait voir le prisonnier, Samson, devenu aveugle. 

Si durant sa vie, Samson n’avait souvent pas répondu à l’appel divin, ce dernier acte de foi allait redonner sens à la mort de ce personnage biblique extraordinaire qui lutta une dernière fois contre les ennemis de Dieu.

Tags:
ancien testamentBible
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement