Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 septembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Quand François se prend au jeu du podcast

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Pope Audience

Antoine Mekary | ALETEIA

La rédaction d'Aleteia - publié le 08/07/22 - mis à jour le 08/07/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Vendredi 8 juillet 2022

1 – Quand François se prend au jeu du podcast 
2 – L’Église aux Philippines vent debout contre le divorce
3 – Un texte inédit du cardinal Ratzinger sur le père Henri de Lubac
4- Mgr Ambarus sur la dégradation de Rome : il y a un risque de jungle urbaine
5- Les évêques américains saluent la nouvelle législation sur les armes à feu, mais espèrent des mesures plus fermes

1Quand François se prend au jeu du podcast

Dans sa résidence Sainte-Marthe de Rome, le pape François a longuement échangé avec celui qui était son porte-parole lorsqu’il était archevêque de Buenos Aires. Une conversation d’une heure et demie finalement convertie en podcast diffusé sur Spotify début juillet sur le compte “Marcó, tu semana”. Dans cet épisode de 22 minutes intitulé “Discuter avec le pape”, le pontife argentin se confie par exemple sur sa manière de prier, une façon « plus ou moins » identique à ce qu’il pratiquait en tant qu’évêque. Ainsi, il reste un « lève-tôt de la prière », « parce que si vous ne priez pas le matin, vous ne priez plus », argue-t-il. Il raconte de nouveau ses regrets de ne plus pouvoir marcher dans les rues ou bien prendre le bus comme autrefois en Argentine et rappelle les raisons qui l’ont poussé à ne pas vivre dans les appartements pontificaux mais dans la résidence Sainte-Marthe, avec du monde. Au sujet de son âge, le pape ironise en indiquant ne pas croire avoir atteint 85 ans. 

Infobae, espagnol

L’Église catholique au Philippines fait savoir son mécontentement devant un projet de loi visant à légaliser le divorce dans ce pays. « Il est regrettable que certains législateurs préfèrent se concentrer sur la rupture des mariages plutôt que sur leur réparation ou le renforcement des liens conjugaux », a ainsi déclaré le père Secillano, secrétaire exécutif du comité des affaires publiques de la Conférence des évêques catholiques des Philippines. Pour lui, il n’est pas juste que des élus donnent la priorité à des lois qui détruisent la famille au lieu de la servir. Il souligne que d’autres problèmes beaucoup plus importants touchent le peuple philippin. L’article rappelle que les Philippines est le seul pays, avec le Vatican, où le divorce est interdit. 

The Manila Times, anglais 

3Un texte inédit du cardinal Ratzinger sur le père Henri de Lubac

Le quotidien italien L’Avvenire publie un texte inédit du cardinal Joseph Ratzinger écrit en 1996 à l’occasion du centenaire de la naissance du théologien français Henri de Lubac. « Parler de Lubac cent ans après sa naissance est une entreprise assez difficile », commençait par avouer celui qui était alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi. Il y racontait ensuite comment l’œuvre du prêtre français avait nourri sa propre pensée. Il citait notamment un texte de 1936 dans lequel le père de Lubac prenait position contre les tendances individualistes de son temps et écrivait que le catholicisme était essentiellement social. « Social, au sens le plus profond du terme : non pas seulement par ses applications dans le domaine des institutions naturelles, mais d’abord en lui-même […]. Social à tel point que l’expression de ‘catholicisme social’ aurait toujours dû paraître un pléonasme ». Saluant la « ferveur impressionnante » du théologien et sa « recherche inlassable », celui qui allait devenir pape écrivait que les contributions du jésuite ont permis notamment de « renouveler les études patristiques » dans l’Église. 

L’Avvenire, italien

4Mgr Ambarus sur la dégradation de Rome : il y a un risque de jungle urbaine

Interrogé par le portail officiel du Saint-Siège, un évêque auxiliaire de Rome, Mgr Benoni Ambarus, revient sur l’atmosphère chaotique qui règne dans la capitale italienne en ce début d’été, entre empilement des déchets et multiplication des incendies, notamment celui de la décharge de Malagrotta, dont la fermeture provoque une crise dans la gestion des déchets. Alors que l’autorité municipale semble en retrait, Mgr Ambarus relève que cette situation de crise révèle “une corrosion des relations humaines”, un manque de responsabilité de chacun vis-à-vis des autres, qui transforme la Ville éternelle en « jungle urbaine ». Le stress lié au chaos des transports et à la situation économique suscite « une auto-concentration sur soi-même au détriment de l’attention à l’autre », regrette-t-il. Les Romains sont épuisés par « la course d’obstacles qu’ils doivent vivre sur tous les fronts », notamment face à l’inefficacité des administrations publiques. Les institutions et les citoyens doivent assumer chacun leur part. Dans la perspective du Jubilé de 2025, ce jeune évêque italien d’origine roumaine appelle à « un sursaut de dignité » et à des « choix institutionnels capables de porter une vision du futur ». 

Vatican News, italien

5Les évêques américains saluent la nouvelle législation sur les armes à feu

Dans un contexte de multiplication des fusillades aux Etats-Unis, notamment les tueries de Highland Park, Uvalde et Tulsa, l’épiscopat américain se dresse contre l’augmentation de la violence armée dans le pays. « Nous sommes reconnaissants au Congrès d’avoir récemment adopté sa première législation importante sur les armes à feu en près de 30 ans, mais face à ces actes de violence répétés, nous ne pouvons nous contenter de cela », ont déclaré les présidents de plusieurs comités épiscopaux. « Nous appelons les catholiques, les législateurs, les dirigeants communautaires, les fournisseurs de soins de santé et de services sociaux, les forces de l’ordre et les familles à continuer à faire pression pour le changement et à offrir des prières, un soutien et une aide généreuse aux victimes. », exhortent les signataires de cet appel, parmi lesquels le président du Comité pro-life, Mgr William Lori, archevêque de Baltimore. « Puissions-nous vivre pour voir une Amérique qui puisse célébrer ses libertés sans rendre ses enfants orphelins », indique le communiqué, avec cette prière inspirée du Psaume 23 : « Que la lumière de la compassion de Dieu brille sur nous et guide nos pas hors des ténèbres et de l’ombre de la mort, et sur le chemin de la paix. »

Crux, anglais

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
ArmesÉtats-UnisPape Benoît XVIPape FrançoisPhilippines
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement