Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Existe-t-il de bonnes raisons de louper la messe pendant les vacances ?

EXPLORE

Monkey Business Images | Shutterstock

Philip Kosloski - publié le 16/07/22 - mis à jour le 01/08/22

Il peut être tentant de sauter la messe dominicale pour profiter d’un moment de détente sur la plage, mais les vacances d'été ne nous dispensent pas d'aller à l'église.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Lorsque l’on est en vacances loin de chez soi et que l’on profite d’un temps de détente en vacances, il peut être tentant « d’oublier » d’assister à la messe du dimanche. Nous désirons peut-être faire la grasse matinée ou encore, l’horaire ne convient pas du tout et nous ne voulons pas interrompre nos activités. Quel que soit le prétexte que nous trouvons, les vacances semblent beaucoup plus simples sans devoir gérer l’obligation dominicale. Cependant, Dieu ne voit pas les choses ainsi. 

Le Code de droit canonique actuel confirme l’obligation dominicale et déclare : « Le dimanche et les autres jours de fête de précepte, les fidèles sont tenus par l’obligation de participer à la messe » (CIC 1247). Cela signifie que tout catholique qui est en mesure d’assister à la messe doit faire tous les efforts possibles pour y participer. Il peut parfois y avoir des circonstances exceptionnelles qui peuvent dispenser une personne d’assister à la messe. Par exemple, lorsque dans la ville où vous vous trouvez, il n’y pas de paroisse catholique. Mais profiter de la plage n’est pas une raison légitime pour manquer la messe dominicale, si celle-ci est accessible. 

Du temps pour Dieu

Si l’Église insiste tant sur cette question, c’est parce que nous devons prendre du temps pour Dieu le dimanche, en l’adorant de la manière qu’Il a souhaitée. Dans sa lettre apostolique Dies Domini, saint Jean-Paul II a exhorté tous les catholiques à renouveler leur dévouement à l’Eucharistie dominicale.

Il est vraiment d’une importance capitale que tout fidèle soit convaincu qu’il ne peut vivre sa foi dans la pleine participation à la vie de la communauté chrétienne sans prendre part régulièrement à l’assemblée eucharistique dominicale. Si dans l’Eucharistie se réalise la plénitude du culte que les hommes doivent à Dieu, et qui n’a d’équivalent dans aucune autre expérience religieuse, cela s’exprime avec une efficacité particulière dans l’assemblée dominicale de toute la communauté, obéissant à la voix du Ressuscité qui la convoque pour lui donner la lumière de sa Parole et la nourriture de son Corps comme source sacramentelle permanente de rédemption. La grâce qui jaillit de cette source renouvelle les hommes, la vie, l’histoire.

S’il peut être plus facile de sauter la messe du dimanche quand on voyage, il faut savoir qu’on sacrifie ainsi la source de grâce que Dieu veut nous donner dans chaque eucharistie dominicale. Surtout, ne considérez pas l’obligation de la messe comme quelque chose que l’on vous imposerait, mais vivez-la plutôt comme une invitation à une relation plus profonde avec Jésus-Christ.

Tags:
MessePrièrevacances
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale