Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les reliques de sainte Marguerite-Marie traversent l’Amérique latine

chili-sacre-coeur-de-jesus.jpg

Diocèse de Melipilla

Les reliques de Ste Marguerote-Marie sont exposées à la vénération dans diocèse de Melipilla (Santiago)

Pablo Cesio - Cécile Séveirac - publié le 15/11/22

Les reliques de sainte Marguerite-Marie Alacoque, grande sainte française porteuse du message du Sacré-Cœur de Jésus, sont en pèlerinage jusqu'au 19 novembre au Chili, avant de se rendre en Uruguay.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Voilà une sainte dont la vénération n’a rien de sédentaire. Depuis le 16 septembre, les reliques de Sainte Marguerite-Marie Alacoque sont en pérégrination au Chili, où elles parcourent plusieurs villes et villages pour visiter paroisses, couvents, monastères ou encore écoles catholiques. Ce pèlerinage prendra fin le 19 novembre. 

Les reliques de cette grande sainte française, qui a eu la grâce de recevoir le message du Sacré-Cœur de Jésus, ont été reçues avec un enthousiasme et une joie débordants par la population chilienne, majoritairement catholique. Le 8 novembre dernier, c’était à la paroisse du Sacré-Cœur de Talagante (au centre du Chili) qui recevait les saintes reliques, après avoir accueilli celles de bienheureux Carlo Acutis. « Notre Église, en célébrant le Sacré-Cœur dans de nombreuses régions du Chili, avec la visite de la relique de Sainte Marguerite Marie, veut nous montrer le cœur de Dieu qui nous aime d’un amour de Père et d’un amour de mère », a ainsi déclaré Mgr Cristián Contreras Villarroel, évêque de Melipilla (archidiocèse de Santiago), au cours de la messe qu’il présidait. Et l’influence de la sainte ne s’arrêtera pas aux frontières chiliennes, puisqu’elle prend ensuite la route pour l’Uruguay le 30 novembre.

Une dévotion au Sacré-Cœur depuis le 17e siècle

Sœur Marguerite-Marie, née en 1647, était une religieuse appartenant à l’ordre de la Visitation. Se consacrant à Dieu dès l’âge de 5 ans, elle est tiraillée dans sa jeunesse entre les frivolités du monde et le retrait dans les ordres religieux afin de se consacrer pleinement à Dieu. Elle décide finalement d’entrer au couvent de la Visitation de Paray-Le-Monial, en Bourgogne, et fait profession religieuse à 25 ans. Durant sa vie de moniale, elle a alors plusieurs apparitions du Christ qui fait d’elle la récipiendaire de la dévotion à son Cœur « qui a tant aimé les hommes jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour ». Une dévotion que sœur Marguerite-Marie devait faire connaître à la France, mais qui a visiblement dépassé les frontières de celle qu’on appelait la fille aînée de l’Église.

Tags:
chiliDévotionMarguerite-Marie Alacoquesacre coeur
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement