Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Témoin de mariage d’un couple en crise ? Votre rôle est important

mariage_1054105691

Shutterstock

Morgane Afif - publié le 15/02/23

Si l’Église ne confère aux témoins de mariage aucun rôle canonique au-delà du Jour J, être choisi par un couple est une preuve d’amitié qui implique présence et prière régulière pour les époux.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Être témoin est souvent une grande fierté pour celui qui est investi d’une telle mission par les fiancés qui se préparent à recevoir le sacrement du mariage. Pourtant, choisir un témoin n’est pas seulement le signe d’une amitié privilégiée, et encore moins un geste mondain pour « faire bien sur les photos » ou aider à la seule préparation matérielle de la fête. 

Contrairement aux parrains et marraines de baptême, le Catéchisme de l’Église catholique n’accorde pas de rôle canonique dans la vie chrétienne d’un couple à ses témoins, mais une fonction purement administrative : attester que l’échange des consentements a bien eu lieu. « La présence du ministre de l’Église (et aussi des témoins) exprime visiblement que le mariage est une réalité ecclésiale.[…] Le mariage sacramentel est un acte liturgique. Il est dès lors convenable qu’il soit célébré dans la liturgie publique de l’Église. […] Puisque le mariage est un état de vie dans l’Église, il faut qu’il y ait certitude sur le mariage (d’où l’obligation d’avoir des témoins) » (CEC §1630-1632). 

Ainsi, les témoins sont invités à réfléchir sur le sens même de l’union future des fiancés, puisqu’en signant le registre à l’église, ils engagent leur parole sur leur certitude que sur ce mariage reposeront les fondements d’un foyer chrétien. En cas de doute, le témoin (ou toute autre personne) peut même faire parvenir à l’évêché une lettre dite « de réserve », exprimant ses inquiétudes face à la situation du couple, qui sera jointe au dossier sans que les époux n’en aient connaissance, à la discrétion du prêtre. 

Offrir une présence attentive

Toutefois, passée la joie du grand jour, nombreux sont ceux qui raccrochent le tablier et laissent les liens se délier avec le temps, les déménagements ou les naissances. Pourtant, face aux épreuves, les témoins de mariage ont leur mot à dire. Sans s’immiscer dans l’intimité du couple, ils sont aussi présents, en leur qualité d’amis proches, pour accompagner les époux et leur rappeler le sens de leur engagement afin d’assurer le « service après-vente » du mariage. La franchise est une qualité primordiale pour les témoins, qui pourront conseiller et écouter les époux lorsque viendra le temps de l’épreuve (et il viendra, c’est naturel !), tout en leur rappelant le sens de leur engagement. Le témoin sera aussi amené à guider le couple, en cas de grandes difficultés, à se tourner vers une tierce personne qui saura l’aider : retraite spirituelle, prêtre, ou conseiller conjugal. Un témoin n’est certes pas le gardien d’un couple, mais il se doit de veiller sur ses amis pour les aider à surmonter les difficultés sans baisser les bras, pour toujours leur rappeler l’amour qui les unit et dont il fut témoin le jour de leur mariage.

Prier pour le couple

            Chaque couple est confronté, à un moment ou à un autre, à ces temps difficiles que la vie traverse naturellement avec le temps et les épreuves qui l’accompagnent. Si prier pour son propre couple est un recours facile, voire quotidien, prier pour un autre couple que le sien est aussi un beau témoignage d’amitié et d’espérance, puisqu’intercéder les uns pour les autres est une mission que nous confie le Christ par son Eglise. 

Tags:
MariagePrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement