Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Un tableau XVIIIe était caché dans le clocher depuis 118 ans

Eglise-SaintCornierDesLandes.

Ikmo-ned, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

L'église de Saint-Cornier-des-Landes

Victor Nexon - publié le 26/03/23

Après la découverte d’un tableau du XVIIIe siècle représentant le Christ et la Samaritaine dans le clocher de l’église de Saint-Cornier-des-Landes (Orne), caché là depuis 1906, une campagne de dons a été lancée en mars 2023.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Une œuvre à peine reconnaissable sous les moisissures. Le Christ et la Samaritaine, un tableau du XVIIIe siècle, avait été découvert dans le clocher de l’église du village de Saint-Cornier-des-Landes (Orne) en septembre 2022. Élisabeth Barrière, une habitante, avait eu vent de l’étonnante histoire de ce tableau, caché au moment du vote de la loi de séparation des Églises et de l’État. Les officiers d’État font alors l’inventaire des biens de l’Église : dans toute la France, des œuvres d’art sont alors cachées par crainte qu’elles ne soient retirées des églises.

C’est ainsi que le tableau qui ornait jusqu’alors l’église est dissimulé dans la mécanique de l’horloge du clocher, prenant la poussière et l’humidité jusqu’à ce que Élisabeth Barrière, accompagnée de la maire, ne le découvre. Passionnée d’histoire et ayant entendu l’histoire de cette dissimulation, elle soupçonne que le tableau s’y trouve toujours.

Une importante restauration nécessaire

L’intuition est bonne. L’œuvre, qui représente l’épisode de Jésus demandant de l’eau à la Samaritaine – suscitant son étonnement, puisque les Juifs, alors, tenaient les Samaritains pour peu fréquentables –  est bien là. Anonyme, le tableau est une copie d’une gravure de Philippe de Champaigne. La fondation Sauvegarde de l’art français a ouvert une souscription, 8.000 euros sont nécessaires à la restauration. Une campagne de dons a été lancée, la fondation précisant que « sans restaurations, l’œuvre pourrait disparaître dans les prochains mois ».

Tags:
art sacréArtsPeinture
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement