Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

« La bonne semence prendra racine en temps voulu », le Pape invite à ne pas se décourager

During-Pope-Francis-Angelus-on-July-16-2023

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 16/07/23

"Lorsque nous proclamons la Parole", même quand cela ne porte pas de fruit immédiat, "le royaume de Dieu grandit déjà, à travers et au-delà de nos efforts", a déclaré le pape François avant la prière de l’Angélus du 16 juillet 2023.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le pontife argentin a orienté sur la « parabole du semeur » racontée dans l’Évangile du jour (Mt 13, 1-23). « Si la Parole est la semence, nous sommes la terre : nous pouvons la recevoir ou pas ». Mais Jésus, le « bon semeur », connaît notre sol, il sait que les pierres de notre inconstance et les épines de nos vices peuvent étouffer la Parole, mais il espère toujours que nous pourrons porter un fruit abondant », a insisté François.

Le pape s’est appuyé sur l’exemple de l’éducation offerte par les parents, qui « sèment le bien et la foi dans leurs enfants », et sont « appelés à le faire sans se décourager si parfois ceux-ci ne semblent pas comprendre ou apprécier leurs enseignements, ou si la mentalité du monde va dans le sens contraire », a-t-il insisté. « La bonne semence demeure, c’est ce qui compte, et elle prendra racine en temps voulu », a assuré le pontife de 86 ans.

Mais le pape a aussi lancé cet avertissement : si les parents « renoncent à semer et laissent leurs enfants à la merci des modes et des smartphones, sans leur consacrer du temps, sans les éduquer, alors la terre fertile se remplira de mauvaises herbes ». 

Pour leur part, les jeunes peuvent aussi « semer l’Évangile dans les sillons de la vie quotidienne », par exemple avec « la prière : c’est une petite graine que l’on ne voit pas, mais avec laquelle on confie tout ce que l’on vit à Jésus, et qu’il peut faire mûrir ». Le pape a aussi insisté sur la valeur du « temps que l’on consacre aux autres, aux plus nécessiteux : ce temps qui peut paraître perdu, est en réalité un temps saint, tandis que les satisfactions apparentes du consumérisme et de l’hédonisme nous laissent les mains vides », a-t-il expliqué. 

Le pape a aussi rendu hommage aux « nombreux bons prêtres, religieux et laïcs engagés dans l’annonce, qui vivent et prêchent la Parole de Dieu souvent sans succès immédiat ». Face au sentiment d’échec de certains, le pape a assuré que « lorsque nous proclamons la Parole, même là où rien ne semble se passer, en réalité l’Esprit Saint est à l’œuvre et le royaume de Dieu grandit déjà, à travers et au-delà de nos efforts ». 

Le pape a donc invité chacun à « semer le bien », sans se décourager devant les échecs apparents, et sans chercher à obtenir de « résultats immédiats ». Il a demandé à Notre-Dame du Mont Carmel, fêtée ce dimanche, d’aider les chrétiens à être des « semeurs généreux et joyeux de la Bonne Nouvelle ».

Tags:
Pape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement