Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 12 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Lourdes : Réouverture d’une partie des sanctuaires malgré les dégâts

Lourdes après inondations

PASCAL PAVANI / AFP

Nettoyage autour de la Grotte des apparitions après les inondations - juin 2013

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 26/06/13

Secouristes et bénévoles à pied d’œuvre pour rendre accessibles les sanctuaires aux pèlerins … Le pape François prie pour les sinistrés et encourage tous les efforts de solidarité à leur égard

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

 Moins d’une semaine après les inondations  de mardi dernier 18 juin, les eaux du gave de Pau se retirent et les travaux de déblayements s’accélèrent  grâce au concours de centaines de bénévoles venus prêter main forte aux secours déployés à Lourdes et aux environs : Une partie des sanctuaires a rouvert ses portes samedi après-midi : L’esplanade et la basilique du Rosaire ont ainsi pu de nouveau accueillir le public, comme les églises supérieures. D’autres lieux sont par contre beaucoup trop endommagés pour les rouvrir au public.

 La Grotte a déjà été vidée de ses eaux , mais dans la basilique souterraine de Saint-Pie X, vidée des eaux mais où jonchent encore tant de gravats, et entre l’église Sainte-Bernadette et le torrent du gave de Pau, sorti de son lit, les dégâts sont considérables, estimés à plusieurs millions d’euro.

« Aujourd’hui que l’eau se retire, on découvre au fur et à mesure les dégâts », a déclaré le directeur de la communication des sanctuaires, Mathias Terrier. « En toute honnêteté, objectivement, on est obligés de se poser la question » sur le fait de savoir si les Sanctuaires « pourront rouvrir cette saison », a-t-il dit (info.fr)

A la Grotte de Lourdes, une messe pour les sinistrés a été célébrée  dans la matinée par l’évêque de Tarbes et Lourdes, Mgr Nicolas Brouwet, qui a également récité l’angélus avec les fidèles, au milieu des allées et venues des camions déblayeurs.

Le pape François,  dans un message à l’évêque, signé par le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’Etat, « recommande les disparus à la miséricorde de Dieu » et « salue les efforts déjà consentis pour secourir les sinistrés et pour sauvegarder ce haut lieu du culte marial ».

En effet sur place, les manifestations de solidarité ne manquent pas : ce sont des dizaines d’hospitaliers et de salariés, mais aussi des personnes de bonne volonté de toute la région qui sont à pied d’œuvre pour tenter d’accélérer le travail des pompiers et de la sécurité civile, comme le rapporte Céline Hoyeau, l’envoyée spéciale du Journal La Croix dans sa chronique.

Le site, qui vit uniquement des offrandes des pèlerins, rappelle-t-elle, a lancé un appel à la générosité des fidèles.

« C’est très grave, l’ampleur des dégâts est bien plus grande que lors des inondations d’octobre dernier  (…) Nous sommes vraiment très embarrassés de relancer, sept mois plus tard, un nouvel appel aux dons », confie Thierry Castillo, l’économe du diocèse, à Jean-Marie Guénois du Figaro, « mais c’est une nécessité absolue, car nous n’avons pas les moyens de faire face à un tel imprévu.» Lire ICI tout l’article …

 Au-delà des sanctuaires, c’est toute la cité mariale et les vallées alentour qui ont été durement éprouvées. Une quarantaine d’hôtels – soit un quart du parc hôtelier – ne rouvriront pas de la saison.

Deux pèlerinages prévus, dont l’un devait rassembler 3.000 fidèles d’Arras (Pas-de-Calais), ont été annulés. Aucun autre rassemblement d’envergure n’était prévu dans les jours à venir. Seules des messes étaient encore maintenues dans une basilique de la partie supérieure du site.

Tags:
inondationsLourdes
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement