Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Thaïlande : Les sœurs de St. Paul de Chartres aux côtés des plus pauvres

thhjvhe9p8euttkrpwc8ansj7egucbxbzdi6z1yvaf3wxrdjnrbrj3vgyvvllexy5-8teafc4hrdigzfgyslblpq-zxpea.jpg

Catholic News Agency - publié le 20/03/14

Au cœur d'une véritable mer de déchets, elles s’engagent auprès des exclus de Lopburi.

20/03/2014

Un groupe de sœurs missionnaires viennent au secours de ceux qui vivent dans les environs de la ville de Lopburi en Thaïlande. « Nous leur donnons le nécessaire, le minimum indispensable pour vivre et nous passons du temps à enseigner, à partager leur combat, à les encourager dans leur espérance désormais brisée », a confié à la CNA sœur Mary Clare Thong, la supérieure des sœurs de St. Paul de Chartres le 11 mars dernier.

Lopburi est une ville de plus de 26 000 habitants, située à 80 km au Sud Est de Nakhon Sawan : c’est ici que les sœurs de St. Paul ont commencé à se joindre aux habitants de la périphérie de la ville. « Saint Paul, dans sa Première lettre aux Corinthiens, a demandé aux Chrétiens de servir et accueillir tous les hommes et les femmes, sans distinction de classe, de race ou de religion. » a déclaré sœur Mary Clare. « ‘Chaquepersonne a le droit de recevoir tous les dons que Dieu offre’, c’est notre aspiration, notre guide, le mouvement inspiré par Saint Paul », a-t-elle précisé.

Sœur Mary Clare constate que les habitants de la ville ont commencé à migrer vers les périphéries, survivant grâce à des matériaux en décomposition, dans des conditions misérables et dangereuses, à côté des animaux et des rapaces. Elles apportent ainsi leur soutien en plein cœur de cette mer de déchets, en construisant des refuges temporaires comme avec par exemple, une tente rapiécée qui bat au vent et qui reste à la merci de la pluie.

« L’honorable engagement des sœurs de St. Paul de Chartres, l’ardeur et le courage de partir en tant que missionnaires est ce qui fera la différence pour obtenir un monde meilleur ». Sœur Mary Clare a observé que « le fait de se retrouver au contact de cette terrible réalité dès le début du séminaire est une expérience très forte qui a transformé notre foi en action, en suivant les pas de nos supérieurs. La foi est notre point de référence ».

Les appels répétés du pape François « à aller dans les banlieues » et surtout, « à aller rencontrer les pauvres et les marginalisés » , ont été pour elles un des fondements de leur engagement. « Mon modèle a également été Mère Myriam Kitcharoen, notre précédente Mère Supérieure, qui était bienveillante et généreuse envers les plus pauvres et qui m’a laissé une empreinte indélébile quant à son existence exemplaire, véritable témoignage de vie ».

Les sœurs de St. Paul de Chartres ont été fondées en France en 1696 par le Père Louis Chauvet pour s’occuper des malades et des pauvres. Elles sont maintenant présentes dans 35 pays, et enseignent, évangélisent et fournissent une assistance sanitaire.

Traduit de l’édition italienne d’Aleteia par Mathilde Dehestru.

Tags:
Pauvretéthailande
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement