Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Prier avec le Pape : pour les chômeurs blessés dans leur dignité

rvckgtate_yxu9rq5dw1pqkm04ibgovc46saguaqtyllkmcdjdwc0nuojh4r-8cjf7e8ftn13jeaidorvped1x5mdzcymw.jpg

Isabelle Cousturié ✝ - Apostolat de la prière - publié le 04/06/14

En ce mois de juin 2014, le pape François demande de prier « pour que les chômeurs obtiennent le soutien et le travail dont ils ont besoin… », renvoyant les croyants à un profond et nouvel examen de conscience.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

04/06/2014

Chaque mois, le pape François confie deux intentions de prière : une intention générale et une intention pour l’évangélisation. Aleteia s’en fait l’écho, en partenariat avec l’Apostolat de la prière, l’association  chargée de diffuser les intentions du Pape.

 En ce mois de juin 2014, le pape François demande aux fidèles de prier tout spécialement pour les chômeurs afin qu’ils « obtiennent le soutien et le travail dont ils ont besoin pour vivre avec dignité ».

« Le chômage… Nous connaissons tous. Nous avons tous dans nos familles, nos amis, notre entourage, hélas, au moins une personne qui traverse ou a traversé cette épreuve, ce mal de nos sociétés contemporaines… », interpelle le Père jésuite Xavier Jahan, directeur de l’Apostolat de la prière-France, dans son éditorial du mois « Chômage… dignités blessées » en commentant ce nouveau défi de l’année auquel le pape François nous renvoie pour un nouvel et profond examen de conscience qui touche plus de 200 millions de personnes à travers le monde, selon l’OIT, l’organisation internationale du travail.

Ce mois-ci, l’équipe de l’Apostolat de la prière accompagne cette intention d’une invitation à la porter toute une journée, le vendredi 6 juin prochain, en se connectant à la page facebook de Prions en Eglise, avec qui elle est partenaire.

La recherche d’emploi est une traversée aride, âpre, qui vient jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, éroder l’âme humaine et sa dignité.  Pendant 24 mois, Marielle, une jeune bordelaise a du subir les questions de son entourage : « Et que faites-vous dans la vie ? Je suis en recherche d’emploi. Et dans quel secteur ? … Ah et depuis combien de temps ? Presque 24 mois… ». Le père Jahan évoque son témoignage pour se rendre vraiment compte des «  résonances intérieures que peut provoquer la traversée d’une pareille épreuve », mettant en avant ce manque cruel, ce vide qui empêche d’être, que  François, membre de la communauté de l’Arche, résume très bien : « Quand je travaille, je montre ce que je sais faire… Mais celui qui est au chômage, personne ne lui dit que ce qu’il fait est beau. » .

Avec le défi de ce mois, le Pape nous renvoie à notre responsabilité à tous, car «  tous, nous sommes concernés », insiste le père jésuite. L’objectif du pape François n’est pas de «  nous enfermer dans une culpabilité mortifère », mais de « réveiller le sens de notre responsabilité » car, ajoute-t-il dans son édito,  Il n’y aura d’issue que par une réelle solidarité.  Et celle-ci commence par ce que chacun peut déjà entreprendre à son niveau.

Et pour les chrétiens, cela commence par notre prière d’offrande quotidienne (cf. prière proposée par AP-France). Pour partager vos expériences, vos intentions,  et soutenir ceux qui subissent cette épreuve cliquer ici.

En ce mois de juin 2014, le pape François demande également de prier « pour que l’Europe retrouve ses racines chrétiennes à travers le témoignage de foi des croyants » (cf. Intention de prière pour l’évangélisation)

Tags:
ChômagePape FrançoisPrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement