Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Welcome to Paradise : un chemin de conversion

Anne Hirel - publié le 07/08/14

Le chemin de croix aura été l'un des temps fort de l'édition 2014 de Welcome to Paradise. Fort en paroles vraies, et riche du vécu des jeunes qui y ont participé.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

À travers un véritable chemin de témoignages, plus d’un millier de jeunes ont été invités à déposer leurs blessures au pied de la croix, lors du festival dédié aux 18-30 ans organisé par la communauté du Chemin Neuf à l’abbaye d’Hautecombe. Le divorce de ses parents, la maladie mentale qui déchire une famille, l’égoïsme de l’infidélité, les violences familiales… autant de blessures qui rendent parfois difficile, voire impossible le chemin du pardon.

« Quand j’ai appris le divorce de mes parents, j’ai senti le plancher s’effondrer sous mes pieds, témoigne un jeune séminariste. J’avais peur d’être abandonné et j’ai comblé cette peur de l’abandon par le sexe. Aujourd’hui c’est Jésus, mon rocher. Jésus ne me laissera jamais tomber. Les filles, quand on a mal,  ça soulage cinq mois. Et ensuite c’est fini, la douleur revient. Avec le Christ, c’est plus lent. j’ai fait un chemin de pardon avec mes parents, je leur ai pardonné. »« C’est quoi ma blessure ? Où le mal est entré en moi ? », s’interroge un autre festivalier. « La rencontre avec le Christ est magique, elle a transformé ma vie, le regard que je portais sur mon père », explique une jeune fille. Petit à petit, au gré des différentes stations, chacun des jeunes participants à ce chemin de croix suivi d’un temps de réconciliation a été invité à prendre conscience qu’on ne peut guérir seul. Que « ce n’est pas moi qui me sauve. C’est le Christ. Le salut vient d’un autre. »

Tags:
welcome to paradise
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement