Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Brésil : Un « feed truck » pour lutter contre la faim et le gaspillage alimentaire

Using Magic To Feed The Homeless – fr

© Rob Anderson / Youtube

https://www.youtube.com/watch?v=Qnwv3OTjV-c

Sylvain Dorient - publié le 03/07/15

Une équipe de bénévoles brésiliens récupèrent les invendus, les cuisinent et les distribuent gratuitement aux plus pauvres.

Avec 40 tonnes de nourriture jetées chaque jour, le Brésil n’échappe pas au grand gâchis alimentaire induit par l’agro-industrie contemporaine ! Cette situation est d’autant plus scandaleuse que, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, environ 10% des Brésiliens seraient sous-alimentés (voir FAO).

La faim dans le grenier du monde

Le Brésil ne manque pourtant pas de ressources alimentaires, bien au contraire puisqu’il exporte abondamment ses ressources. En raison de l’inégalité chronique de la société brésilienne, une poignée de propriétaires terriens dispose de vastes champs agricoles, privant les plus pauvres de moyens de subsistance et d’indépendance. Face à cette situation alarmante, l’association Make Them Smile et l’agence Africa ont décidé d’une action conjointe pour lutter contre le gaspillage alimentaire et nourrir les plus pauvres. Reprenant le symbole des "food trucks", ces points de vente mobiles typiques de la culture américaine, ils ont créé un "feed truck", un camion "pour nourrir". Il passe dans les quartiers défavorisés, proposant les plats cuisinés par l’équipe à l’aide de produits parfaitement sains mais sauvés de la poubelle !

Objectif "faim zéro"

Ce projet participe aux actions entreprises par le Brésil pour lutter contre la faim. Grâce à elles, et en particulier au programme "Faim zéro", le pays est parvenu à faire considérablement reculer ce fléau. En s’appuyant sur les cantines scolaires et le soutien aux agricultures vivrières, le Brésil tente ainsi d’enrayer la logique de la grande agriculture exportatrice dont le succès menace les petits paysans.  

Tags:
BrésilGaspillagePauvreté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement