Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
News
separateurCreated with Sketch.

Le cancer l’a paralysée, mais l’amour de son père a changé sa vie

WEB EVELY MOORE  HOUSE BABY WHEELCHAIR YouTube:ABC News

©YouTube/ABC News

La rédaction d'Aleteia - publié le 06/09/16

Pour son premier anniversaire, il a sorti sa caisse à outils...

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Contrairement aux autres enfants, qui marchent à quatre pattes et titubent comme de petits pantins en grandissant, Evelyn Moore se déplace dans un fauteuil roulant à sa taille.

À 4 mois, les médecins lui ont diagnostiqué une tumeur à la colonne vertébrale. Après huit cycles de chimiothérapie, la fillette est en rémission depuis trois mois ; mais elle restée paralysée de la taille jusqu’aux pieds.

Kimberly, sa maman, a raconté sa belle et poignante histoire à la chaîne de télévision d’information ABC News. Au début, a-t-elle expliqué, les médecins lui conseillaient de la laisser ramper sur le sol à l’aide de ses bras jusqu’à ce qu’elle puisse se servir d’un fauteuil roulant traditionnel. Mais la jeune femme et son époux, Brad, voulaient offrir à leur petite fille une enfance la plus « normale » possible.

Aujourd’hui Evelyn a un an et se déplace sans problèmes grâce au petit fauteuil roulant que lui a construit son papa.

« Elle est très courageuse » commente sa maman, « avec son petit fauteuil elle se déplace à toute vitesse, dévale les descentes en levant les bras en l’air … C’est une petite fille très brave. Après tout ce qu’elle a enduré, elle essaie maintenant de revenir à une certaine normalité ».

Brad, son papa, s’est inspiré d’une photo vue sur Pinterest. Il a pris une planche à découper, des roues et un petit siège. Pour seulement 100 dollars et quelques heures de travail, il a réussi à créer un fauteuil roulant à la taille de son enfant. Une idée toute simple mais géniale, qui a changé la vie de sa petite Evelyn.

WEB EVELY MOORE  PLAY BABY WHEELCHAIR YouTube:ABC News
©YouTube/ABC News

Evelyne More en train de jouer

« On n’avait pas trop le choix », a déclaré Kimberly. Elle et son mari étaient si inquiets pour leur fille, quand ils sont su qu’elle avait une tumeur, qu’ils n’ont pas pensé à l’assurance pour le fauteuil roulant. « Nous avons vu des photos sur Pinterest, et Brad m’a dit qu’il pouvait en créer un », a-t-elle ajouté. Evelyn a eu son fauteuil en deux jours.

L’oncologue Bev Wilson, de l’hôpital pédiatrique Stollery d’Alberta, qui a suivi le cas d’Evelyn, confirme que le petit fauteuil roulant a eu un impact extraordinaire sur la mobilité de la fillette, et par conséquent, des retombées positives sur sa vie sociale.

« Elle est très heureuse », a-t-il commenté au micro d’ABC News, « elle se balade sans problèmes, va trouver les infirmières qu’elle veut voir ou d’autres enfants. Elle connait tout le monde ici ». Sans son petit fauteuil roulant, « tout cela serait impossible, car elle ne pourrait pas bouger », a-t-il ajouté. Désormais, elle peut tout explorer autour d’elle. Et Evelyn n’est pas une enfant comme les autres, a-t-il assuré : « elle va beaucoup plus vite ! ».

Evelyn est si rapide, a confié sa maman, qu’à la maison ils ont du poser des petits dos d’ânes pour la faire ralentir. Le fauteuil est également conçu de manière à pencher légèrement en avant, pour que  l’enfant puisse ramasser toute seule les jouets qu’elle fait tomber par terre.

« Dans ce fauteuil, elle est elle-même, on voit sa vraie personnalité » assure sa maman, « elle interagit comme n’importe quel autre enfant de son âge, explore tout ce qui l’entoure ».

La voir ainsi est « très encourageant » pour les parents. Bientôt Evelyn participera au Camp Beat It, invitée par l’organisme Kids With Cancer Society. Et elle y sera avec son inséparable et extraordinaire « moyen de locomotion », créé tout spécialement pour elle.

WEB EVELY MOORE  MOTHER BABY WHEELCHAIR YouTube:ABC News
©YouTube/ABC News

Evelyme More et sa maman

Article traduit par Isabelle Cousturié

Tags:
AmourcréativitéHandicapinsoliteSanté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement