Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 07 février |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

L’ incroyable découverte d’un ouvrier irlandais

web-fadden-more-psalter-brian-washburn-cc

© Brian Washburn CC

© Brian Washburn CC

Philip Kosloski - Aleteia USA - publié le 19/12/16

Il a déterré un ancien manuscrit religieux datant de plus d'un millénaire.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

En 2006, un ouvrier irlandais a fait une trouvaille incroyable à Faddan More en Irlande ! Alors qu’il extrayait de la tourbe avec son tractopelle, il a découvert un ancien manuscrit, miraculeusement intact après plus d’un millénaire. Des archéologues ont été immédiatement alertés afin de l’extraire prudemment. Suite à son extraction, le conservateur principal John Gillis a déclaré : « Sa conservation dans un tel environnement et après tant d’années est véritablement miraculeuse. C’est la première fois que l’on découvre un manuscrit récupéré dans une tourbière. »

Un des documents d’Église les plus anciens d’Irlande

Il fallut plus de quatre ans de restauration pour pouvoir mettre à jour les nombreux trésors cachés dans ce manuscrit. D’après le musée national d’Irlande, « le psautier de Faddan More est composé de 60 feuilles en vélin divisées en 5 parties. Le texte est basé sur le psautier gallican, une version du psautier latin conçu par saint Jérôme à la fin du IVe siècle. Il est écrit dans une encre métallo-gallique et des pigments rouges et jaunes sont utilisés en guise de décoration. Le psautier contient bien les 150 psaumes connus. La première lettre de chaque psaume est marquée par une lettrine et les premiers mots des psaumes 1, 51 et 101 sont décorés, comme le voulait un usage développé dans d’autres psautiers irlandais ». Le psautier daterait de l’an 800 environ, et constitue l’un des documents d’Église les plus anciens d’Irlande.

Des liens entre l’Irlande et l’Égypte

La couverture d’origine, en cuir, qui protégeait le psautier a également été retrouvée intacte. À l’intérieur, on y a découvert du papyrus servant à renforcer la solidité de la couverture. Ce matériau, produit à partir de roseaux, pousse dans la région de la Méditerranée orientale, principalement en Égypte.

Certains spécialistes pensent « que la découverte de papyrus égyptien démontre le lien tangible entre les premières communautés chrétiennes d’Irlande et l’Église copte du Moyen-Orient ».

Deux pages du psautier sont actuellement exposées au musée national d’Irlande. Elles sont tellement sensibles à la lumière qu’elles ne peuvent être exposées que pendant trois mois.

Aujourd’hui, ce psautier est considéré comme la trouvaille la plus considérable en Irlande depuis le Calice d’Ardagh.

Tags:
découverteegyptepsaume
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale