Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

La Suède, un pays sans poubelles : de l’écologie bien intégrée ?

5086223279_71da2e7306_b

recyclage suédois

Daniel Esparza - publié le 29/12/16

Les déchets résidentiels suédois représentent moins de 1% de tout ce qui a été envoyé aux décharges depuis 2011.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le système de recyclage suédois est si radical et si efficace que le pays a dû importer les détritus de pays étrangers afin de maintenir ses décharges de recyclage en fonctionnement. Il s’agit d’une véritable industrie du recyclage qui est parvenue, au cours des cinq dernières années, à maintenir l’ensemble des ordures ménagères du pays balancées à la décharge à moins de 1% de tous les détritus !

La révolution du recyclage suédois a commencé en 1991, au moment où le pays a mis en vigueur un ensemble d’impôts contre l’usage des carburants fossiles, engageant ainsi une course technologique qui permît au pays d’obtenir quasiment la moitié de toute son énergie à partir des ressources renouvelables.

De fait, le chauffage suédois, par exemple, fonctionne à partir de l’incinération des déchets nationaux et importés, au lieu d’utiliser du gaz ou d’autres énergies fossiles.

En plus de cela, la Suède prévoit d’ores et déjà sa prochaine étape: le pays s’est lancé dans une campagne encourageant les citoyens à cesser d’envoyer du matériel aux centres de recyclage et à le réutiliser, en réparant ou en partageant les objets et les pièces qui, en temps normale, devrait finir à l’incinérateur ou aux recycleurs.

Pendant ce temps, le pays poursuit le développement de ses technologies qui permettent de rendre plus efficace la collecte des déchets.

Pour lire l’article complet (en Anglais) publié dans The Independent, cliquer ici.

Tags:
Écologiesuede
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement