Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pierre Claver, le saint qui a baptisé 300.000 âmes

Saint Peter Claver

Public Domain

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 05/09/17 - mis à jour le 05/09/22

Fêté dans l'Église le 9 septembre, Pierre Claver est le saint patron de la Colombie. Tout dévoué aux esclaves, il est aujourd'hui connu comme "patron universel des missions auprès des Noirs".

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Pierre Claver est né en 1580 près de Barcelone au sein d’une famille très pieuse. Après des études brillantes, il entre à 20 ans au noviciat de la Compagnie de Jésus à Tarragone. Il se lie alors d’amitié à saint Alphonse Rodriguez, de 47 ans son aîné. Grâce à une vision, ce dernier comprend que Pierre Claver a pour destin de devenir apôtre du Nouveau Monde et réussit à l’en convaincre.

Le jeune Espagnol traverse alors l’Atlantique à l’âge de 30 ans pour atteindre la Nouvelle-Grenade, c’est-à-dire la Colombie actuelle. Il s’installe à Carthage des Indes, ville portuaire où arrivent par centaines des esclaves noirs entassés dans les cales des navires des négriers. C’est là qu’il est ordonné prêtre le 19 mars 1616. Six ans plus tard, Pierre Claver signe la formule de ses vœux de religion : « Petrus Claver, Aethiopium semper servus » (ce qui signifie « Pierre Claver, esclave des Africains, pour toujours »).

« Je suis le confesseur des esclaves »

Il considère les milliers d’esclaves de Carthagène comme ses enfants et passe ses journées à les édifier, à les confesser et à les soigner. Il assiste cependant impuissant aux répressions de l’Inquisition envers les esclaves noirs accusés de sorcellerie et brûlés. Pierre Claver se consacre également aux condamnés à mort et à tous les plus misérables. « Vous trouverez des confesseurs dans la ville ; moi, je suis le confesseur des esclaves », explique-t-il aux hommes libres qui viennent le voir.

Il dépense énormément d’énergie pour convertir les pécheurs. Il affirme à ceux à qui il demande de se convertir : « Dieu compte tes péchés ; le premier que tu commettras sera peut-être le dernier ». C’est de cette manière qu’il réussit à baptiser des centaines de milliers de personnes. Plusieurs miracle lui sont attribués, dont certains sont réalisés grâce à la croix en noyer qu’il porte autour du cou. L’historien américain Michael Peter Malone rapporte par exemple le baptême d’Augustina. Cette esclave aurait ressuscité sur son lit de mort afin d’être baptisée par le prêtre, avant de décéder nouveau.

Après 44 ans de dévouement marqués par de nombreuses conversions, il meurt, épuisé physiquement et moralement. Béatifié en 1850 par Pie X et canonisé 38 ans plus tard par Léon XIII, Pierre Claver est aujourd’hui connu comme « patron universel des missions auprès des Noirs », « défenseur des droits de l’homme » et saint patron de la Colombie. Jean Paul II disait de lui qu’il brillait « d’une clarté spéciale dans le firmament de la charité chrétienne de tous les temps ».

Tags:
Baptêmecolombie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement