Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le Saint-Siège parmi les premiers États à ratifier le Traité d’interdiction des armes nucléaires

PAUL RICHARD GALLAGHER

RICCARDO DE LUCA I ANADOLU AGENCY

Mgr Richard Gallagher, secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États.

Xavier Le Normand - I.Media - publié le 21/09/17

"Il faut s’engager pour un monde sans armes nucléaires" : telles étaient les paroles du Pape le 25 septembre 2015 à l'Onu. Le 20 septembre 2017 à New York, le secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États, Mgr Paul Richard Gallagher, a signé et ratifié le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires qui sera établit une fois que 50 États l'auront ratifié.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Adopté par l’assemblée générale des Nations unies en juillet dernier, le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été ouvert à signature et ratification le 20 septembre. Le Saint-Siège fait partie des trois premiers États à l’avoir ratifié avec le Guyana et la Thaïlande. Il s’agit du premier traité international interdisant aux parties toute activité en lien avec des armes nucléaires. Il a été boycotté par de nombreux États, notamment ceux de l’Otan. Il doit entrer en vigueur dès lors que 50 pays l’auront ratifié.

Mgr Gallagher a par ailleurs participé à l’Onu le même jour à une conférence visant à faciliter l’entrée en vigueur d’un autre traité portant sur les essais nucléaires, le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (Ticen). Il a regretté « deux décennies perdues pour le but commun vers un monde sans armes nucléaires » : adopté en 1996, ce traité n’est toujours pas entré en vigueur. Il doit encore être ratifié par huit États, notamment les États-Unis et la Corée du Nord.




Lire aussi :
Abolition des armes nucléaires : le Pape s’invite dans les débats à l’ONU


hydrogen bomb

Lire aussi :
Arme nucléaire : ce que l’Église enseigne

Tags:
nucleaireVatican
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement