Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

50 ans de mariage face à la maladie d’Alzheimer

Capture France 2

Vianney de Villaret - publié le 28/09/17

À l'occasion d'un reportage sur France 2, Michèle témoigne de son amour pour Jean malgré la maladie d’Alzheimer.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Je promets de te rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, et de t’aimer tous les jours de ma vie ». Jean et Michèle, qui ont fêté leur noces d’or, témoignent à merveille de cette promesse réalisée lors du mariage.

Aujourd’hui, Jean est atteint de la maladie d’Alzheimer. Une maladie dégénérative qui ne se soigne pas. Malgré toute la souffrance, la perte de la mémoire, une perte de la capacité à faire certains gestes, la perte de la parole, Michèle veille à chaque détail du quotidien de son mari. Elle a notamment apposé des écriteaux un peu partout dans l’appartement du couple pour guider Jean.


WOMAN HELPING ON OLD ONE

Lire aussi :
Comment supporter la maladie d’Alzheimer au quotidien ?

Un amour sans faille reçu et donné par Jean depuis plus de 50 ans dont témoigne Michèle aux caméras de France 2 : « Ce dont je suis persuadée, en tous les cas, c’est qu’il m’aura aimée. Beaucoup. Beaucoup, beaucoup. On voudra garder en soi tous les trésors d’amour qu’il y a eu avant. Oui, ce serait bien ». Michèle a dû adapter leur quotidien mais elle n’a pas laissé la maladie l’empêcher de vivre et surtout d’aimer son mari dans les moindres détails.

[protected-iframe id= »e6f497d8ee59defaac2cb06eec631605-95521305-95617409″ info= »//embedftv-a.akamaihd.net/5108a2e5808ac392da739447f50cfbab » width= »544″ height= »306″ frameborder= »0″ scrolling= »no » allowfullscreen= » »]

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement