Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Un simple pot peut changer votre mariage

POT DE GRATITUDE

© Shutterstock

Nelly Glassmann - publié le 03/12/17

Ce pot n'a l'air de rien mais il peut faire des merveilles pour votre couple ! Il suffit d'exprimer chaque jour votre gratitude envers celui ou celle que vous avez épousé et de laisser vos tendres attentions porter leurs fruits...

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Dites-vous suffisamment « merci » à votre conjoint ? Tous les jours ? Même pour de toutes petites actions ? D’ailleurs, les remarquez-vous ? Si vous avez répondu « non » à au moins l’une de ces questions, alors le pot de gratitude pourrait faire un bien fou à votre mariage ! On vous explique pourquoi.

Qu’est-ce qu’un pot de gratitude ?

La gratitude, c’est la reconnaissance pour un bienfait reçu. Un pot de gratitude, c’est donc un pot qui recense toutes les petites actions pour lesquelles vous souhaitez dire « merci » à celui ou celle qui partage votre vie. Il suffit de les écrire sur une feuille de papier, et de remplir le pot de gratitude avec ces mots. Cela peut tout à fait être « merci d’avoir sorti les poubelles », car il n’y a pas de petits gestes lorsqu’ils nous ont rendu service ! On mettra ensuite ce pot dans un endroit bien en vue de la maison, dans l’entrée ou la cuisine, avant d’attendre que son mari/sa femme y prête attention…


PRAYING WOMAN

Lire aussi :
Six conseils pour faire de la gratitude un art de vivre au quotidien

Quels sont les bénéfices d’un pot de gratitude ?

Pour les couples qui ont du mal à communiquer, le pot de gratitude permet de façon pudique mais sincère de remercier son conjoint et valoriser ce que l’on apprécie chez lui : des actions, des mots ou des gestes. Pour les autres couples, plus démonstratifs, c’est une façon de maintenir l’attention que l’on porte à celui ou celle à qui l’on s’est uni(e) devant Dieu, en lui faisant part de sa gratitude au quotidien.

Le pot de gratitude demande un peu d’effort de la part de chacun des conjoints, pour identifier les actions à saluer, pour trouver les bons mots pour les exprimer. Mais très vite, les effets se feront ressentir, et le premier pot risque fort d’être rejoint par un second, qui remerciera à son tour celui ou celle qui a lancé l’initiative…

Manifester sa reconnaissance, c’est assurément renforcer les liens de son mariage. En mettant en lumière le positif, on fait le plein de bienveillance et d’amour. Et les reproches prennent tout de suite bien moins d’importance, ainsi relativisés. Ce rituel du pot de gratitude, c’est aussi l’occasion de déclencher des conversations de couple, tout simplement…




Lire aussi :
Positive attitude : un carnet de gratitude pour mieux prier

Comment faire un pot de gratitude ?

– Récupérez ou achetez un pot en verre. Le fait que la boîte soit transparente mettra forcément en valeur son contenu, mais à défaut, vous pouvez utiliser une boîte en métal ou en plastique. Décorez-la avec amour (rubans, autocollants, etc).

– Écrivez sur des bouts de papier votre gratitude envers votre conjoint(e). Décrivez ce pour quoi vous le ou la remercier, chaque jour.

– Remplissez le pot de gratitude avec vos petits mots reconnaissants.

– Attendez que votre moitié découvre le pot bien mis en évidence chez vous. Cela l’encouragera sans doute à faire de même pour vous !

– N’oubliez pas de remettre chaque jour un ou plusieurs mots pour remercier votre conjoint.

Pour aller plus loin :

Le pot de gratitude n’est pas exclusivement réservé aux conjoints. Il peut tout à fait trouver sa place au sein d’une famille, où chacun aura à cœur chaque jour de remercier ses parents, ainsi que ses frères et sœurs. Une petite attention, mais beaucoup d’effets !

Tags:
gratitude
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement