Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Cinq aliments pour lutter contre le froid

Mix of dried fruits and nuts

By Craevschii Family | Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 23/02/18

Eh non ! Ce ne sont ni la raclette ni la tartiflette qui vous aideront à lutter efficacement contre le froid. À moins d’être exposé au froid plus de six heures d’affilées, et auquel cas avoir besoin de calories, nul besoin de consommer des graisses par grand froid. En revanche, découvrez ces aliments, sources de vitamines énergisantes.

Une vague de froid en provenance de Russie s’annonce pour les jours à venir… et les températures en France avoisineront les zéro degrés toute la semaine prochaine… Ne pensez pas pour autant vous précipiter sur des aliments hautement caloriques tels que les raclettes, tartiflettes, et fondues ! D’une part, c’est encore le Carême, d’autre part, la lutte contre le froid ne nécessite pas plus de calories que d’ordinaire.

Notre organisme est capable, grâce au métabolisme, de maintenir notre température interne, quelles que soient les conditions climatiques extérieures : c’est la thermorégulation. S’il fait froid, le métabolisme s’active pour produire plus d’énergie et donc de chaleur. Pour ce faire, il puise d’abord dans les réserves en sucre. Et c’est une fois qu’il a épuisé ces ressources en glucose que l’organisme va s’attaquer aux graisses. Mais ce mécanisme n’intervient qu’en cas d’exposition prolongée au froid, au moins six ou sept heures d’affilées. Aussi, pour une exposition ponctuelle au froid, d’une à deux heures par jour, l’organisme n’a pas besoin de mobiliser ses réserves de graisses.

Le miel

Honey
By Goskova Tatiana | Shutterstock

Le miel est un allié indispensable pour lutter contre la fatigue hivernale. Ses innombrables vertus devraient nous en faire consommer tous les jours. Il possède des qualités antimicrobiennes énergisantes. Si le miel est sucré, il contient pourtant beaucoup moins de calories que le sucre. Il dynamise le corps, fortifie les os, et favorise la croissance. Il regorge de minéraux indispensables pour le corps : potassium, magnésium et fer, mais aussi des protéines et des vitamines A, B, C et E. En plus de ses vertus antitussives reconnues depuis l’Antiquité, il dope naturellement l’organisme.

Les fruits secs

Mix of dried fruits and nuts
By Craevschii Family | Shutterstock

Les sportifs en font une grande consommation pour leur apport en glucides idéal pendant l’effort. Effectivement, les fruits secs sont source d’énergie. Abricots secs, bananes et figues séchées, pruneaux, raisins secs et autres noix, amandes et noisettes font partie des aliments à favoriser au cours de la période hivernale. Ils sont riches en acides gras essentiels mais aussi en minéraux tels que le magnésium, le fer, le cuivre, le sélénium, le manganèse ou le zinc.

Les soupes de légumes

Soup
By Africa Studio | Shutterstock

Au-delà du mythe tant de fois répété et entendu selon lequel les soupes feraient grandir, les potages de légumes contribuent néanmoins au bon fonctionnement de l’organisme, et sont source de réconfort après une journée glaciale. Les soupes hydratent et abondent de fibres, de vitamines et de minéraux. Les légumes contiennent des antioxydants qui assurent la protection des cellules. Variez les plaisirs entre chou, poireau, betterave, navet, carotte, céleri, champignons…


HOMME QUI VA PLONGER DANS UNE MER GLACEE

Lire aussi :
Soigner avec de l’eau froide : la surprenante méthode de l’abbé Kneipp

Pour profiter de ces nutriments indispensables, voici quelques bonnes pratiques pour les conserver au maximum : éplucher les légumes au dernier moment, les rincer à l’eau sans les faire tremper, limiter le temps de cuisson des soupes, privilégier la cuisson vapeur plutôt que la cuisson à l’eau.

Le thé vert

green tea
By KMNPhoto | Shutterstock

Excellent à tous niveaux, le thé vert est un antiviral puissant que l’on peut boire en cas de coup de froid. Drainant, stimulant, amincissant, anti-cancer, anti-âge : les effets anti-oxydants de cet élixir de bien-être ont de multiples vertus. Le thé vert brûle aussi le gras, aide à réduire le taux de cholestérol, traite les troubles digestifs, favorise la circulation sanguine, accélère l’élimination des toxines. Pour en tirer le maximum de bienfaits, infusez le thé en feuilles au moins deux minutes à 90°C. Plus le thé vert est infusé longtemps, plus son pouvoir antioxydant est grand.

Le chocolat noir

Black chocolate
By Africa Studio | Shutterstock

On connaît les nombreuses vertus du chocolat pour lutter contre l’anxiété, le stress, les baisses de moral ou l’hypertension artérielle. Et bonne nouvelle, voici une raison supplémentaire de s’accorder son carré quotidien : le chocolat noir (70% de cacao de préférence) est riche en magnésium, atout idéal pour retrouver du tonus lorsqu’il fait grand froid.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la communauté de ses membres Premium ?

Inscrivez-vous !

(c’est totalement gratuit et sans engagement)

Tags:
froid
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale