Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Grèves SNCF : des pèlerinages à Lourdes menacés ?

OLD WOMAN LOURDES

Sebastien Desarmaux I GODONG

Sanctuaires de Lourdes

Domitille Farret d'Astiès - publié le 05/04/18 - mis à jour le 12/07/22

Alain Baty, responsable du pèlerinage à Lourdes en Mayenne et président de l’Association des présidents d’hospitalités francophones (APHF) publie une lettre ouverte aux cheminots pour les sensibiliser à une conséquence inattendue de leur mouvement social.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

De nombreux pèlerinages, organisés par les diocèses ou divers mouvements d’Église, dépendent de la SNCF. Ils sont cruellement touchés par les actuelles grèves de la SNCF. Médecin généraliste, Alain Baty s’en est fait l’écho sur la page Facebook de l’Association des présidents d’hospitalités francophones qu’il préside, s’exprimant au nom « de ceux qui n’ont plus le droit de grève […] les personnes malades et handicapées »

[protected-iframe id= »f0634af990d1584fad052480bddb4435-95521305-126728353″ info= »https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D157115211652515%26id%3D123231478374222&width=500″ width= »500″ height= »294″ frameborder= »0″ style= »border: none; overflow: hidden; » scrolling= »no »]

En effet, même si de nombreux diocèses ont choisi de se déplacer en cars, beaucoup de pèlerins voyagent en train, profitant d’un contrat signé conjointement par la SNCF, le sanctuaire de Lourdes et les organisateurs de pèlerinages. Contrat qui prévoit, en principe, une solution de secours en cas de dysfonctionnement. Mais pas forcément en pratique. Or, les organisateurs peuvent difficilement envisager de bouleverser leurs plans à la dernière minute.

« J’en appelle à l’humanité des grévistes de la SNCF »

« Pour l’instant, malgré mes requêtes auprès des syndicats, nous n’avons pas de train » précise Alain Baty au quotidien La Croix. Dans sa lettre, le médecin attire pourtant l’attention des cheminots sur la difficulté de modifier une organisation dont la logistique nécessite une organisation précise. « Nous accompagnons des personnes malades, dépendantes ou âgées. Il nous est impossible de modifier nos dates, prévues depuis un an », confie celui qui en appelle « à l’humanité des grévistes de la SNCF ».


lourdes people

Lire aussi :
Miraculé de Lourdes, un parcours du combattant

Le praticien mayennais n’est pas le seul à déplorer les conséquences d’une grève dont ils se gardent bien de juger le bien-fondé. Ainsi, une jeune femme, Anne Gaillard, s’adresse elle aussi à la SNCF sur sa page Facebook : « Je pleure d’imaginer ma chère Simone du haut de ses 90 ans, économisant sa petite retraite, et qui ose demander année après année “encore une petite dernière fois”. Je pleure d’imaginer Thérèse, isolée, pour qui ce pèlerinage a un goût de vacances en famille. Car oui, Lourdes, c’est une grande famille. […] Chère SNCF, le pouvoir est entre tes mains et tu ne le sais que trop bien ! Alors, s’il te plaît, change mes larmes de tristesse en larmes de joie. Ouvre tes gares aux trains de pèlerinage ».

[protected-iframe id= »159724741b9163fc6c7e6003e1eb5bdc-95521305-126728353″ info= »https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FSNCFOFFICIEL%2Fposts%2F1640739836013376&width=500″ width= »500″ height= »307″ frameborder= »0″ style= »border: none; overflow: hidden; » scrolling= »no »]

Retrouvez dans ce diaporama, les hauts lieux de pèlerinage les plus fréquentés de France :

Tags:
GrèveLourdes
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale