Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 juillet |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Bigflo et Oli reversent tous les bénéfices d’un de leur concerts à une association

BIGFLO AND OLI

YANN KORBI / CROWDSPARK / AFP

Domitille Farret d'Astiès - publié le 21/04/18

Les chanteurs Bigflo & Oli, rappeurs français originaires de la "Ville rose", ont donné un concert au Zénith de Toulouse en début de semaine.

Les deux frangins, originaires de Toulouse, n’en sont pas à leur coup d’essai. Récompensé par une victoire aux NRJ Music Awards 2017 avec leur album La Vraie vie, ils avaient déjà fait un don de 30.000 euros au Secours populaire après un concert en novembre dernier. Lundi 16 avril, après trois soirs à guichet fermé, ils ont donné un ultime concert toulousain, « sur un coup de tête », ont-ils précisé sur leur page Facebook. Ajoutant :  » On gagnera pas un euro dessus tout va pour le secours populaire ».

On préfère partager des ondes positives

Les deux frères ne laissent pas indifférent. Leur répertoire musical est original. On pense notamment à un morceau sur le thème de l’avortement qui donne la parole à l’enfant disparu ainsi qu’à sa mère. Une composition pleine de sensibilité. Même Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, fait partie de leur fan club.

Il les a déjà reçus à dîner et a confié à France Bleu Occitanie les avoir présentés au pape François lors d’une audience privée à Rome. Pour lui, ils sont en quelque sorte les psalmistes d’aujourd’hui car « ils disent des choses de fond » et leur simplicité touche beaucoup de monde. Il leur aurait déclaré : « Votre chapelle c’est votre studio ». Les frères Ordonez ont en effet affirmé : « On préfère partager des ondes positives, plutôt que de peindre le monde plus noir qu’il ne l’est ».




Lire aussi :
L’improbable rencontre de Mgr Le Gall avec les rappeurs Bigflo et Oli

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement