Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi les sœurs cloîtrées ne sortent-elles pas de leurs couvents pour servir les pauvres ?

Père René-Luc - publié le 16/05/18

Pour de nombreux fidèles, la vie des religieux cloîtrés reste un grand mystère. Dans cette prédication, le père René-Luc, fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l'école d’évangélisation diocésaine de Montpellier, nous permet d'en découvrir le sens.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

La question brûle les lèvres de bon nombre de perplexes : quel est le sens de la vie des religieuses cloîtrées dans leurs couvents ? Elles prient, cuisinent des confitures et fabriquent des chapelets… Mais encore ? Pourquoi, à l’instar de Mère Teresa ou de Sœur Emmanuelle, ne quittent-elles pas leurs enceintes afin de se mettre au service des plus démunis à travers des soupes populaires ou des maraudes nocturnes ?

Dans cette vidéo, le père René-Luc nous en donne l’explication. La vie consacrée peut prendre une multitude de formes. Le monde a besoin de quelques âmes particulières qui le portent avec « l’unique vocation de la prière ».

Sans eux, l’Église est en grand danger

Même si le travail tient une place dans leurs journées, la prière est l’essentiel de leurs vies. Évoquant les familles carmélite, bénédictine, cistercienne, il cite le chapitre 17 du livre de l’Exode dans lequel Moïse permet au peuple d’Israël d’être victorieux des Amalécites en gardant les bras levés jusqu’au coucher du soleil. Il explique que « si nous voulons vaincre les combats de nos vies […], nous avons besoin d’avoir des hommes et des femmes cloîtrés qui passent leur temps à lever les bras vers le Seigneur ». Et le prédicateur de conclure que sans eux, « l’Église sera exposée à un grand danger ».


Sailing boat

Lire aussi :
Père René-Luc : la parabole du voilier ou pourquoi il est important de prendre du temps pour prier en silence

Tags:
Religieuxvie consacree
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement