Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 juillet |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Comment savoir si un prêtre… est vraiment prêtre ?

PRIEST,ROMAN,COLLAR

CC0

Agnès Pinard Legry - publié le 30/05/18 - mis à jour le 11/05/23

Véritable carte d’identité du prêtre, le celebret est un document délivré par l’autorité ecclésiastique. Attestant que son porteur est bien un prêtre, il permet à ce dernier de célébrer la messe dans un lieu où il n’est pas connu. Explication.

Le diocèse de Fréjus-Toulon a récemment alerté les familles et fidèles sur la célébration d’obsèques au crématorium de La Seyne-sur-Mer (Var) par un prêtre, qui se fait appeler « père Laurent », et qui n’est pas reconnu par l’Église catholique. Si le père Laurent « se dit prêtre ou évêque, il n’est pas membre du clergé de l’Église catholique romaine et n’est pas reconnu par cette dernière », souligne le communiqué.

Saviez-vous qu’il existe un document officiel, le celebret, prouvant l’identité et « le métier » du prêtre ? Comme la carte de presse pour les journalistes ou la carte de police pour les policiers, ce document, délivré par l’autorité ecclésiastique, atteste que le porteur est un prêtre et qu’il peut célébrer la messe dans un lieu où il est inconnu. « Tous les prêtres sont censés l’avoir », confie à Aleteia un prêtre du diocèse de Créteil. « Ils en font la demande au chancelier ».

Une forme qui varie selon les pays

Sa forme est variable selon les diocèses et les pays « mais il ressemble globalement soit à une grande carte de visite, soit à une carte d’électeur cartonnée avec toujours le sceau du diocèse ou de la communauté religieuse », détaille-t-il. La signature d’un évêque ne suffit pas pour constater la validité d’un celebret. Il faut qu’il soit revêtu du sceau de l’évêché. Une lettre de prêtrise ne peut tenir lieu de celebret.

Dans les faits, « il est surtout demandé dans les grands rassemblements, en particulier les JMJ où on ne peut pas connaître tout le monde », souligne le prêtre. À titre personnel il avoue ne jamais l’avoir demandé. « Quand un prêtre extérieur vient célébrer chez moi je vérifie via internet. En cas de doute j’appelle directement l’évêché ».

Plus qu’un simple document, le celebret atteste de la mission du prêtre. Comme le Christ a été envoyé par le Père, le prêtre est envoyé auprès d’une communauté où il pour y exercer son ministère. Celui de la Parole, parce que le Christ veut sans cesse nourrir son Église au cœur du monde tel qu’il est, celui des sacrements, parce que le Christ veut sans cesse donner gratuitement sa vie et celui de l’unité parce que le Christ veut sans cesse rassembler son troupeau et le guider vers le Père.


SEMINARISTS

Lire aussi :
« Il ne faut pas chercher à faire naître des vocations de prêtres mais des vocations de saints »

Tags:
Messe
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement