Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Fête de la musique : quand la louange est bonne

Hopen

Domitille Farret d'Astiès - publié le 20/06/18

À l’occasion de la fête de la musique, Aleteia a rencontré Antoine Auclair, l’un des musiciens du groupe de pop louange Hopen. Depuis plus de trois ans, la joyeuse bande sillonne la France pour que la louange rayonne au rythme d’une musique pop inspirée. Elle est également au service du diocèse de Nanterre.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Aleteia : Quelle est l’histoire de votre groupe ?
Antoine Auclair : Notre histoire, c’est la rencontre de deux passions : la musique, qui est une tradition familiale, et la foi qui nous anime. Nous venons d’une famille de musiciens. La musique a toujours été très présente dans les moments familiaux. C’est grâce à l’Église que nous avons lancé notre premier album. Le groupe Glorious nous a aussi aidé. Aujourd’hui, nous travaillons en local pour le diocèse de Nanterre, à la suite de l’appel de Mgr Michel Aupetit, il y un an et demi.


FAMILY MUSIC

Lire aussi :
Écouter de la musique adoucit les mœurs en famille

Pensez-vous que la musique élève l’âme ?
Oui, bien sûr. Il y a un rapport de l’Homme à la musique et la question du beau y tient une place. Pour moi, une belle musique est agréable et agit sur les personnes. Peu importe le style, tant qu’elle rejoint les personnes. Avec mes frères, nous écoutons un peu de tout. Personnellement, j’aime bien le classique et la variété. Nous sommes portés par un certain nombre de styles différents. Nous avons été à La Réunion il n’y pas longtemps et cela a enrichi notre vocabulaire musical. À travers la louange, nous utilisons la musique pour porter nos prières, de la même manière que le peintre utilise les couleurs pour montrer quelque chose. La musique n’est qu’un vecteur. Je pense également à la question de l’unité. La prière est individuelle, mais nous chantons ensemble, dans un esprit d’unité. L’important est que cette musique soit accessible à tous car elle est au service du peuple de Dieu.

Hopen
© Hopen

Pensez-vous que la musique soit un outil d’évangélisation ?
Oui, car elle rejoint beaucoup les jeunes. Je suis impressionné par le nombre d’heures qu’un jeune passe à écouter de la musique. Aujourd’hui, nous sommes inondés de sons et de vidéos. Avec Hopen, nous essayons d’apporter une petite voix. Nous ne sommes que des instruments. Nous recevons des témoignages de personnes qui trouvent ou retrouvent la foi. Parfois, de belles choses se passent dans les familles, avec des jeunes qui ramènent leurs parents à la foi grâce à la musique. La fraternité, la joie vécue pendant les concerts : tout cela rassemble.

Que la louange éclate
© Éditions de l'Emmanuel

Que la louange éclate !, avec Joseph Challier,

Éditions Emmanuel, mai 2018


young praying raised hand

Lire aussi :
La prière de louange, une prière à part entière

Tags:
Musique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale