Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les chrétiens d’Irak nous donnent une « leçon spectaculaire du pardon »

ADORATION OF THE BLESSED SACRAMENT

Jean-Matthieu GAUTIER/CIRIC

Agnès Pinard Legry - publié le 14/07/18

Nonce apostolique en Irak, Mgr Ortega s’est ouvert à l’AED sur la situation des chrétiens d’Irak et les leçons qu’ils donnent à l’Église universelle.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Près de la moitié des chrétiens sont rentrés chez eux, et c’est une bonne nouvelle. À Karakosh, la ville qui compte le plus grand nombre de chrétiens, plus de 5000 familles sont revenues », a indiqué Mgr Alberto Ortega Martín, nonce apostolique en Irak, à l’Aide à l’Église en Détresse (AED). « Peu à peu, dans certains villages chrétiens, la vie retrouve son apparence normale ».

S’il reconnaît volontiers que « beaucoup reste à faire », il a surtout été frappé par les deux formidables leçons que les chrétiens d’Irak donnent à l’ensemble de l’Église universelle. D’une part il y a « la valeur de leur foi et de leur union au Seigneur, parce qu’ils ont tout perdu sans y réfléchir à deux fois, et parce qu’ils ont renoncé à leur maison et à leur emploi… ». D’autre part, ils ont aussi donné une « leçon spectaculaire du pardon ». « Entendre ces chrétiens qui pardonnent et qui prient pour ceux qui les ont persécutés est un témoignage de l’action du Seigneur, affirme l’évêque. Il est humainement très difficile de pardonner à celui qui vous a jeté hors de chez vous, qui a fait en sorte que vous perdiez tout ou qui a assassiné un de vos proches ».




Lire aussi :
La fragile relance économique de la plaine de Ninive

Aujourd’hui, les chrétiens d’Irak veulent « qu’on les reconnaisse de plus en plus en tant que citoyens, avec les mêmes droits et les mêmes obligations que le reste de la population, et que le travail qu’ils font pour le bien de tous soit apprécié », détaille-t-il. « Ce sont souvent les musulmans eux-mêmes, leurs voisins, qui disent qu’ils veulent qu’ils restent et qu’ils ne s’en aillent pas, car c’est mieux avec eux ».

[protected-iframe id= »78522033ebe9bfdb46d6f7ceebff5e9d-95521305-95617409″ info= »https://www.okpal.com/projects/01CFW3T45649B8ARPRPD05K37M/widget » width= »580″ height= »300″ frameborder= »0″ scrolling= »no »]

Tags:
AEDChrétiens
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement