Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Quel saint est représenté avec une tête de mort ?

saint bruno

© La_Mar I Shutterstock

Caroline Becker - publié le 09/08/18 - mis à jour le 02/10/23

Comment identifier un saint que l'on rencontre au détour d'une rue, d'un musée, d'une église, sous la forme d'une statue ou d'une peinture ? Aleteia vous donne les clés pour reconnaître les symboles de chaque personnage et devenir ainsi incollable. Aujourd'hui : saint Bruno.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Représentation :

Saint Bruno, fondateur de l’ordre des Chartreux au XIe siècle, est généralement représenté avec la grande robe blanche des chartreux. Il est parfois représenté avec une étoile sur la poitrine, faisant allusion à la vision de saint Hugues, évêque de Grenoble, qui fut averti par sept étoiles de l’arrivée des sept premiers chartreux. Il est aussi parfois représenté avec sa mitre et sa crosse à ses pieds, en signe de son mépris pour les gloires du monde. On le trouve aussi très souvent méditant sur une tête de mort.

SAINT BRUNO
© Wikimedia
Saint Bruno par José de Ribera.

Vie et légende :

Né en 1030, saint Bruno est chanoine de Saint-Cunibert, à Cologne, puis maître de l’école monastique de Reims. Il opte ensuite pour une vie d’ermite sous la direction de Robert de Molesmes. L’évêque de Grenoble lui fait alors don de la zone montagneuse de la Chartreuse où il construit un oratoire entouré de cellules : l’ordre des chartreux naît alors en 1084. Il meurt en 1101 dans la chartreuse de La Torre qu’il avait fondée en Calabre.

La Bible et les saints, par Gaston Duchet-Suchaux et Michel Pastoureau, éditions Flammarion, septembre 2014, 19 euros.

Tags:
ArtsSaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement