Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

En France, cinq millions de personnes vivent dans la pauvreté

POOR WOMAN

Savvapanf Photo I Shutterstock

Agnès Pinard Legry - publié le 12/10/18

Le nombre de personnes pauvres en France a augmenté de 600.000 en dix ans, passant de 4,4 millions à cinq millions, révèle la première édition du rapport sur la pauvreté, réalisé par l’Observatoire des inégalités.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Près d’un mois après la présentation du « plan pauvreté » d’Emmanuel Macron, l’Observatoire des inégalités présente son rapport sur la pauvreté en France. Et le constat est inquiétant : depuis dix ans, le nombre de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté en France augmente. « En considérant une définition restrictive, c’est-à-dire le seuil de pauvreté situé à la moitié du revenu médian (855 euros par mois), le nombre de personnes pauvres a augmenté de 600.000 en dix ans, de 4,4 millions à 5 millions », détaille le document. « Au cours de la même période, le taux de pauvreté est passé de 7,3% à 8% de l’ensemble de la population. La décennie 2000, et plus encore la crise déclenchée en 2008, ont marqué un retournement historique de la tendance : la pauvreté ne diminue plus en France. »


SHLETER PLATES

Lire aussi :
Le sentiment de précarité augmente en France

Ce qui se passe aujourd’hui dans les sociétés occidentales n’est pas un appauvrissement massif des plus pauvres, constatent les auteurs du rapport. C’est une augmentation du nombre de personnes qui décrochent du niveau de vie des classes moyennes. « Ces milieux les plus modestes accèdent de moins en moins aux standards de vie, et en particulier de consommation, qui sont les plus courants. Cet écart est d’autant plus pesant que la valeur d’égalité constitue l’un des piliers de notre République d’un côté, et que la pression à consommer est énorme, de l’autre », indiquent-ils.




Lire aussi :


Autre constat alarmant : les visages de la pauvreté, à savoir ceux de la jeunesse. « Les plus jeunes sont les plus touchés par l’augmentation de la pauvreté. Si l’expression « enfants pauvres » est trompeuse, plus d’un enfant sur dix vit sous le seuil de pauvreté du fait des bas revenus de ses parents », détaille l’Observatoire. « On oublie plus encore les jeunes adultes de 20 à 29 ans, dont 11,8% sont pauvres, souvent les peu diplômés en difficulté d’insertion professionnelle. […] L’augmentation du chômage, l’extension des contrats précaires et du temps partiel subi, l’alternance entre périodes d’emploi et de chômage ont fait le lit de la pauvreté pour une minorité de la population, qui subit comme une double peine, à la fois la privation matérielle et les exigences de flexibilité des mieux installés. »

Tags:
FrancePauvreté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement