Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Aude : après les intempéries, la solidarité s’organise

AUDE INONDATIONS

Secours Catholique

Voie rapide Narbonne-Gruissan.

Agnès Pinard Legry - publié le 17/10/18

Les inondations qui ont touché l’Aude ont fait au moins 14 morts et des milliers de sinistrés. L’heure est désormais à la solidarité.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

En une nuit, l’équivalent de cinq mois de pluie s’est abattu sur le département de l’Aude. Le bilan provisoire est d’au moins 14 morts. « À ce stade, plus de 70 communes sont touchées. Mais quand on aura fait le bilan, on aura dépassé les 100-120 communes avec des gradations dans les dégâts », a indiqué Alain Thirion, préfet de l’Aude, lors d’une conférence de presse. Ce mardi 16 octobre, 1.500 foyers étaient encore privés d’électricité, 3.300 postes de téléphone fixe coupés et 10.000 habitants sans eau potable.

Plus d’un millier de personnes mobilisées

Plus d’un millier de personnes ont été mobilisées pour ces inondations exceptionnelles, dont 680 sapeurs-pompiers, 250 gendarmes, 200 membres de la sécurité civile et une centaine de policiers. Au total, 141 secours par hélitreuillage ont été réalisés par 9 hélicoptères toute la journée de lundi, a également précisé le préfet de l’Aude.

AUDE INONDATIONS
Secours Catholique
Aragon.

C’est maintenant à la solidarité de s’organiser. Christophe Castaner, le nouveau ministre de l’Intérieur, a annoncé la mise en place d’aides d’urgence en faveur des sinistrés les plus touchés par ces inondations. « Il nous faut nous mobiliser pour aider tous ceux qui ont tout perdu […]. Le gouvernement mobilisera les moyens d’intervention sociale pour que chaque adulte, chaque enfant soient aidés financièrement dans les heures qui viennent: 300 euros par adulte, 100 euros par enfant », a-t-il déclaré au Sénat lors des questions au gouvernement. Ces aides relèvent du « fond de secours d’extrême urgence ».

AUDE INONDATIONS
Secours Catholique
Le monastère de Villardonnel.

La Croix Rouge, le Secours catholique ou encore le Secours populaire sont également mobilisés. « Nous avons identifié deux zones sinistrées : le Carcassonnais (Ouest-Audois) et le Narbonnais (Est-Audois) », détaille pour Aleteia Jean Meunier, délégué du Secours catholique pour la zone Aude-Roussillon. « Dans le Carcassonnais, la première équipe d’intervention a organisé des aides psychologiques auprès du village de Villegaihenc et des religieuses du monastère de Villardornelle. La tournée sur place permet de préciser une zone d’intervention. Il s’agit de la paroisse St Roch en Cabardès avec la route allant de Carcassonne à Mazamet. Les villages concernés sont : Trèbes, Aragon, Fraïsse, Villegaihenc, Villardornelle, Conques sur Orbiel. Mais nous pouvons affirmer que c’est Trèbes qui est sans aucun la doute la ville la plus touchée nécessitant notre intervention », explique-t-il. « Dans le Narbonnais, la situation est compliquée avec une décrue très lente et une eau qui stagne en plaine. Les villages ciblés suivants : Villedaigne, Canet, Raissac, Luc sur Orbieu, Saint Marcel, Sallèles d’Aude, Cuxac d’Aude et Coursan ».

Permettre aux sinistrés de se remeubler

Globalement, sur ces deux zones, le Secours catholique compte se mobiliser via un accompagnement psychologique et une aide administrative. « Nous allons avoir pas mal de travail sur des dossiers d’accompagnement », détaille Jean Meunier. « Des équipes de salariés et bénévoles vont se constituer pour évaluer chaque situation. Notre mode opératoire est le réconfort moral, l’aide aux démarches administratives, et, surtout, permettre aux sinistrés de se remeubler ». Pour soutenir cet élan de solidarités vers les sinistrés, le Secours catholique de l’Aude et Pyrénées Orientales a lancé en urgence une campagne de dons afin d’apporter un appui financier aux populations.


Véronique FAYET

Lire aussi :
Véronique Fayet : « Au Secours Catholique, nous sommes témoins de l’avènement du Royaume »

Tags:
inondationsIntempéries
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement