Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le mea culpa d’Emmanuel Macron

MACRON SPEECH

YouTube | EuroNews

La rédaction d'Aleteia - publié le 11/12/18

Alors que le mouvement des Gilets jaunes dure depuis près d'un mois, le président de la République a esquissé un mea culpa lors de son intervention télévisée lundi soir.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Après plusieurs semaines d’agitation sociale et face à l’ampleur du mouvement des Gilets jaunes, le président de la République Emmanuel Macron s’est adressé aux Français dans une allocution très attendue lundi soir. Sans s’appesantir sur le fond de son intervention et les mesures qu’il a annoncées, que d’aucuns jugent insuffisantes, de nombreux observateurs ont relevé la sobriété du ton employé ainsi que la volonté du Président de faire son mea culpa, exercice qui n’est pratiqué qu’avec parcimonie par la classe politique. Sur les réseaux sociaux, si certains doutent de sa sincérité, d’autres reconnaissent une démarche qui l’honore.

https://twitter.com/h2brgrd/status/1072241901003255808

« Je sais qu’il m’est arrivé de blesser »

Détaillant le malaise de la société française, Emmanuel Macron semble regretter de ne pas avoir su y apporter une réponse satisfaisante. « Sans doute n’avons-nous pas su depuis un an et demi y apporter une réponse suffisamment rapide et forte », déclare-t-il, avant d’ajouter après une courte pause : « Je prends ma part de cette responsabilité. Il a pu m’arriver de vous donner le sentiment que ce n’était pas mon souci, que j’avais d’autres priorités. Je sais aussi qu’il m’est arrivé de blesser certains d’entre vous par mes propos ». Et de poursuivre plus loin : « Si je me suis battu, […] c’est précisément parce que je crois plus que tout dans notre pays et que je l’aime ». Un mea culpa qui semble pour le moins traduire un désir de renouer le dialogue avec les Français et de leur signifier qu’il les a bien compris. Mardi matin, la majeure partie des éditorialistes de la presse française en prenaient acte. Mais ils doutaient que cet exercice et les annonces faites aient répondu aux attentes des Français.


FRANCE YELLOW VEST

Lire aussi :
Derrière les Gilets jaunes, alerte rouge

Tags:
Emmanuel Macrongilets jaunes
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement