Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Prêtres, évêques… l’Académie française ne s’est jamais passée d’hommes d’Église

académie française

Flickr I Jorge Láscar

L'Académie française, institution créée en 1635, est chargée de définir la langue française par l'élaboration de son dictionnaire qui fixe l'usage du français.

Caroline Becker - publié le 31/01/19

Alors que l’élection au fauteuil de Michel Déon est prévue ce 31 janvier, Aleteia vous propose de replonger dans l’histoire de l’Académie française en (re)découvrant 10 hommes d'Église qui y ont été élus.

Fondée en 1635 par le cardinal de Richelieu, l’Académie française est un jalon important dans l’histoire de la culture française. « La principale fonction de l’Académie sera de travailler avec tout le soin et toute la diligence possibles à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences », peut-on lire dans les statuts de l’institution. À cet effet, « il sera composé un dictionnaire, une grammaire, une rhétorique et une poétique », et seront édictées pour l’orthographe des règles qui s’imposeront à tous.

732 immortels

Artistes, économistes, hommes de lettres, homme d’Église, scientifiques, militaires ou magistrats, 732 femmes et hommes sont devenus immortels. Parmi eux pas moins de 137 prêtres. Cardinal, évêque ou simple prêtre, Aleteia vous propose de découvrir dix hommes d’Église qui ont revêtu l’habit vert.


Dominique-Marie Dauzet

Lire aussi :
Un chanoine candidat à l’Académie française


Dominique-Marie Dauzet

Lire aussi :
Un chanoine candidat à l’Académie française

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la communauté de ses membres Premium ?

Inscrivez-vous !

(c’est totalement gratuit et sans engagement)

Tags:
academie francaiseJean-Marie Lustiger
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale