Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 20 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Top départ pour la 6e édition des « 24h pour le Seigneur »

Holywins

© P.RAZZO/CIRIC

31 octobre 2009 : Confession lors de la veillée de prière dans l'égl. Notre-Dame du Travail pour Holywins. Paris (75) France.

Hervé Grandchamp - publié le 28/03/19

La 6e édition des « 24h pour le Seigneur », qui démarre ce 29 mars, a pour thème "Moi non plus, je ne te condamne pas". Cette initiative, portée par le Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, propose à chaque diocèse de laisser au moins une église ouverte pendant 24 heures, les 29 et 30 mars.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Moi non plus je ne te condamne pas » (Jn 8, 11). Pour la sixième édition des « 24 h pour le Seigneur« , le Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation a choisi de mettre en avant un passage de l’évangile selon Saint Jean où le Christ s’adresse à une femme qui avait été « surprise en situation d’adultère ». Par cet extrait de l’Évangile, le Conseil a choisi de mettre en lumière la miséricorde du Christ : au lieu de condamner, Jésus pardonne.




Lire aussi :
La femme adultère ou le piège des Pharisiens

L’initiative « 24 heures pour le Seigneur » est un événement régulier qui coïncide avec le quatrième week-end de Carême. Le vendredi 29 mars au soir et pendant toute la journée du samedi 30 mars, les diocèses sont invités à laisser au moins une église ouverte afin d’offrir la possibilité aux fidèles d’accéder à la confession et à l’adoration. À Rome, une liturgie pénitentielle sera présidée par le pape François dans la basilique Saint-Pierre.

Tags:
ÉgliseÉvangélisationPardonPortes ouvertessaint jean
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement