Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 juillet |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Grégory Turpin et Glorious chantent en duo un titre mythique

capture-de28099ecc81cran-2019-04-25-acc80-16.42.45.png

© Capture - Vidéo clip

Glorious et Grégory Turpin.

Athénaïs Clicquot - publié le 25/04/19

À l’occasion de la prochaine sortie du film La Voix du Pardon (I can only imagine), Grégory Turpin et Glorious se sont retrouvés en duo pour la première fois pour interpréter, en français, le titre légendaire « I can only imagine », « Je ne peux qu’imaginer ».

Avec plus de 95 millions de dollars de recettes et une présence dans le top 3 du Box-Office aux États-Unis pendant deux semaines, le film des frères Erwin en a surpris plus d’un. Intitulé “La Voix du Pardon” (I can only imagine), il raconte l’histoire vraie du chanteur Bart Millard, victime d’un père violent et pour qui la musique et la foi ont été salvateurs.


GLORIOUS ROCK BAND

Lire aussi :
Glorious : le talent récompensé

Cette réussite, le film le doit également à l’incroyable succès de la chanson “I can only imagine” du groupe Mercy Me, chanson chrétienne restée pendant plusieurs mois en tête des classements aux États-Unis avec plus de 2 millions de titres vendus. Le film, qui sortira en France le 22 mai prochain, verra sa bande originale interprétée par deux têtes d’affiches de la scène chrétienne francophone : Glorious et Grégory Turpin.

Le titre « Je ne peux qu’imaginer » est actuellement disponible sur toutes les plateformes légales. Quant au clip, dévoilé le 22 avril dernier, il a déjà été visionné plus de 30.000 fois sur Youtube.




Lire aussi :
La star de The Voice Italy enregistre un duo avec Grégory Turpin

Tags:
gloriousGrégory TurpinMusique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement