Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 12 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Philippines : de l’Église « en ligne » à l’Église « IRL »

5cd2841630dfc_600.png

YouthPinoy - Online Missionaries

Les jeunes de YouthPinoy - Online Missionaries

Colombe de Barmon - Oeuvres Pontificales Missionnaires - publié le 17/05/19

Pour aller à la rencontre des jeunes, rien de mieux que de se rendre là où ils se trouvent le plus souvent, c'est-à-dire sur les réseaux sociaux. Aux Philippines, un petit groupe de jeunes missionnaires laïcs n’hésite pas à faire de ces médias un « canal pour réintroduire le Christ » en ligne.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Un groupe de jeunes philippins s’est lancé dans un beau défi : l’évangélisation en ligne, rapporte l’agence Ucannews. Sur « YouthPinoy – Online Missionaries » un groupe Facebook qui compte plus de 107.000 membres, des nouvelles, des événements mais aussi des témoignages sont publiés au jour le jour par la petite équipe. « Nous faisons cela pour rappeler aux jeunes que le Christ est présent même sur les réseaux sociaux », explique à Ucanews Michael Laxina, un de ses initiateurs.

Soucieux de chacun des jeunes « followers », leur formation est une priorité. Pour cela, l’équipe n’hésite pas à s’emparer de tous les moyens de communication, faisant ainsi preuve de créativité. Chacun met ses talents au service de ce nouveau mode d’évangélisation : vidéo, photographie, écriture, musique et même art deviennent des moyens de faire passer la Bonne Nouvelle.


ROSARY

Lire aussi :
Elle récite le chapelet en direct tous les matins sur Instagram

Des réseaux sociaux devenus indispensables

Dès le début du développement des réseaux sociaux dans l’archipel, les catholiques se sont saisis de ce formidable outil, raconte Mgr Pedro Quitorio, chef du service des médias de la Conférence des évêques catholiques des Philippines et conseiller spirituel des jeunes de Pinoy. Le groupe Facebook existe ainsi depuis 2009.

Toutefois, vivre sa foi ne se passe pas derrière son ordinateur. Investir le cyber-espace n’est qu’une étape. Mais pour le Père Jeffrey Segovia de l’archidiocèse de Lingayen-Dagupan, il s’agit d’une étape importante. Il faut les amener de l’Église « en ligne » à l’Église « physique ». Le but est de pousser les internautes à assister aux messes, aux événements pour les jeunes et aux activités religieuses.

Les jeunes sont doués pour ce type d’évangélisation inédit, estime le père Roy Bellen, vice-président de la station locale de Radio Veritas. « Ils sont plus habiles que les générations plus mûres dans l’utilisation des plates-formes numériques » constate-t-il avant d’ajouter : « Ils en connaissent très bien la dynamique, le langage et les tendances ». Ainsi les réseaux sociaux ne remplacent en rien la visite des communautés et la vie avec les gens, mais ne font que les compléter, insiste le Père Segovia.

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

logo OPM

Tags:
ÉvangélisationfacebookOPMPhilippinesVatican
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement