Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Superspectives : le meilleur de la création musicale contemporaine a rendez-vous à Lyon !

superspectives-lyon.jpg

Camille Rhonat

Bérengère Dommaigné - publié le 03/06/19

La maison Pauline Jaricot à Lyon va accueillir le premier festival de musique contemporaine, du 20 juin au 14 juillet prochain, dans ses jardins à la vue exceptionnelle sur la ville. Le projet Superspectives, soutenu par les Œuvres pontificales missionnaires (OPM), vise à promouvoir la création contemporaine pour renouer de façon originale le dialogue entre l'Église et les arts.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Créé et imaginé par deux trentenaires lyonnais et soutenu par les Œuvres pontificales missionnaires (OPM), le projet Superspectives entend renouer le dialogue entre l’art contemporain et l’Église. Pour cela, les OPM ont confié à François Mardirossian, pianiste, et Camille Rhonat, professeur de philosophie, le soin de transformer la maison de Pauline Jaricot, à Lyon, en une nouvelle scène culturelle consacrée à la création contemporaine. Outre le projet d’une résidence artistique et intellectuelle en cours de création, Superspectives y organise, à partir du jeudi 20 juin, le tout premier festival de musique contemporaine.

« Varier les styles et les publics »

Pendant quatre semaines, du jeudi au dimanche, les concerts se succéderont dans ce lieu inédit encore peu connu des Lyonnais. La magnifique terrasse de la Maison Pauline Jaricot qui surplombe la ville accueillera les artistes et les spectateurs. Pour cette première édition, la programmation est internationale, variée et déjà remplie de créations. Musique savante, minimaliste, électro, world, jazz, il y en aura pour tous les goûts. « Nous avons un beau programme avec des grands noms internationaux mais aussi de la scène locale émergente », explique Camille Rhonat, à l’origine du projet. La soirée d’ouverture accueillera le célèbre pianiste virtuose américain et compositeur Frédéric Rzewski. Suivent au programme : l’intégrale des quatuors à cordes de Philipp Glass, les improvisations de Karol Beffa, les profondes respirations d’Arvo Pärt, la musique inclassable de Moondog, un hommage aux compositrices françaises et plein d’autres découvertes. Même Pergolèse a su se faire une place dans cette programmation résolument tournée vers le contemporain. « L’idée est de participer à décloisonner les styles et les publics ».




Lire aussi :
Ces musiciens ont reçu un don de Dieu

Ce premier festival est organisé judicieusement pendant les Nuits de Fourvière. Événement musical incontournable de la ville, les Nuits de Fourvière attirent chaque année des milliers de spectateurs en proposant des concerts dans des lieux exceptionnels. Ce qui est le cas pour le festival Superspectives qui pourra accueillir 150 à 300 personnes chaque soir sur les terrasses de la Maison Pauline Jaricot.

Ce festival qui propose le meilleur de la création musicale contemporaine est soutenu par les OPM, la Fondation Saint-Irénée et quelques mécènes privés. Côté partenaire, Radio Nova s’y est associée, gage d’une programmation éclectique. La billetterie en ligne propose des places à partir de 12 euros, mais également des pass pour accéder à tout ou une partie du festival. Et pendant les soirées, tout est prévu pour prendre un verre ou se restaurer sur les toits de la ville. Nouveau festival, nouveau lieu, à découvrir sans modération !

Programmations, billetterie… Pour en savoir plus sur le festival Superspectives du 20 juin au 14 juillet

En partenariat avec

logo OPM
Tags:
festivalLyonMusiqueOPMsorties
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale