Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 20 juin |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Comment penser à la quête du dimanche avec un peu d’humour ?

web3-cash-money-church-collect-reporter

REPORTER

Rachel Molinatti - publié le 08/11/19 - mis à jour le 10/02/23

« Seigneur, donne-moi l’humour pour que je tire quelque bonheur de cette vie et en fasse profiter les autres ». Ces mots de Thomas More montrent bien que l’humour n'est absolument pas incompatible avec la vie du chrétien. Bien au contraire ! Aleteia vous propose quelques blagues sur la quête.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux » (Mt 19, 24). Oseille, flouze, pèze, pépètes… Tel un puits sans fond, l’argent est un vaste sujet qui n’en finit pas de faire couler de l’encre et de créer des nœuds au cerveau. Comment rester chrétien dans ma manière de le dépenser, de le partager, de le placer ? Dois-je donner à la quête ? Combien ? Et pour les quêtes spéciales ? Et pour le denier ? Et pour telle association ? Et pour telle autre ? Difficile d’avoir un rapport totalement serein avec ce sujet. Qu’à cela ne tienne, on peut toujours en rire. L’humour permet en effet de relativiser bien des choses et Aleteia vous propose une sélection de blagues sur la quête et sur l’argent en général qui vous les feront envisager autrement.

Combien donner ?

Deux amis, un Auvergnat et un Écossais, se retrouvent un dimanche à l’église. Au moment où la quête va commencer, l’Écossais se tourne vers l’Auvergnat et lui lance : « Je parie que je donnerai moins que toi ! — Pari tenu ! » lui répond l’autre. Quand le quêteur se présente à eux, l’Écossais fouille dans son porte-monnaie et extrait une pièce d’un centime qu’il dépose religieusement dans ma corbeille… puis se tourne, goguenard, vers son voisin. Mais l’Auvergnat, sans se démonter, lance au quêteur : « C’est pour les deux ! ».

Les petites pièces

En voyant revenir de la quête des corbeilles remplies de petites pièces de monnaie, M. le curé fait à l’assemblée ce simple commentaire : « Mes bien chers frères, j’ai toujours dit et redit que les pauvres sont les bienvenus dans l’église. Oui, ils seront toujours les bienvenus. Et à ce que je vois, aujourd’hui, ils sont tous venus.

Illustration argent
© Guézou

Pour les Suisses

Il se raconte dans les cantons que, lorsque Dieu eut créé le premier Suisse, il lui demanda s’il avait un souhait à formuler. « Oui, répondit le Suisse, j’aimerais bien des montagnes et des sommets neigeux et de verts pâturages… Alors Dieu créa pour le Suisse des montagnes et des sommets neigeux et de verts pâturages. – Es-tu content à présent ? – Nan, répondit le Suisse. – Qu’est-ce que tu veux donc encore ? – Sur les pâturages, je voudrais des vaches, et qui donnent du bon lait… Alors Dieu créa pour le Suisse des vaches, et qui donnent du bon lait. – Es-tu content du lait ? – Oui, répondit le Suisse. Veux-tu y goûter ? – Volontiers, dit Dieu, et il se fit servir un bol de lait. Il le vida d’un trait et dit : – Ce lait est vraiment un régal. Veux-tu quelque chose encore ? – Et comment ! dit le Suisse. Un franc suisse cinquante… ».

Ou la vertu de l’économie

Le samedi soir, Monsieur le curé demande à son vicaire sur quel thème il compte prêcher le lendemain. « Eh bien, quand je pense à tout le gaspillage que nous commettons tous les jours, j’ai pensé à leur parler d’une grande vertu : l’économie. – Fort bien, mais en ce cas, nous ferons faire la quête avant ton sermon ».

Vous ne comprenez rien aux ordres religieux ? Ces cafés vont vous aider :

Tags:
argentCatholiquehumourQuête
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement