Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Ces expressions qui ont une origine biblique : « Vieux comme Hérode ou Mathusalem »

Vitrail représentant MATHUSALEM

Creative Commons

Mathusalem représenté sur un vitrail de la cathédrale de Canterbury.

Axelle Partaix - publié le 10/01/20

Découvrez ces expressions que nous utilisons depuis notre plus jeune âge. Certaines ont tellement imprégné notre culture qu’on ne soupçonne pas qu’elles puissent avoir une origine biblique. Aujourd’hui : Vieux comme Hérode ou Mathusalem.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Selon le livre Guinness des records, la doyenne de l’humanité serait Kane Tanaka, une japonaise de 118 ans. Elle a succédé à deux autres supercentenaires japonaises mais le record de longévité pouvant être prouvé officiellement reste détenu par la française Jeanne Calment, décédée à l’âge de 122 ans. Un âge tout à fait impressionnant mais cependant bien moindre que celui des patriarches antédiluviens ! Le chapitre 5 du livre de la Genèse dresse une chronologie de ces personnages extraordinaires ayant atteint des âges plus que vénérables : 930 ans pour Adam, 912 ans pour Seth (troisième fils d’Adam et Ève) ou encore 950 ans pour Noé. Mais la palme de la longévité revient à Mathusalem, grand-père de Noé, avec 969 ans ! « Mathusalem vécut en tout neuf cent soixante-neuf ans ; puis il mourut » (Gn 5, 27).

On sait peu de choses de Mathusalem, si ce n’est qu’il devint père à 187 ans… Mis à part dans la Genèse, il n’est cité que brièvement dans le Premier Livre des Chroniques (1Ch 1, 3) et dans l’Évangile de saint Luc où il est présenté comme le 69e aïeul de Jésus (Lc 3, 23-38). Pas étonnant alors que l’expression « vieux comme Mathusalem » soit utilisée pour parler d’une personne très âgée. Et c’est d’ailleurs là la différence avec l’expression « vieux comme Hérode » que l’on emploie plutôt pour parler d’une chose.


Man counts money with calculator

Lire aussi :
Ces expressions qui ont une origine biblique : « rendre à César ce qui est à César »

Toute une dynastie de rois nommés Hérode ont régné sur les territoires d’Israël dans l’Antiquité, mais le « Hérode » de l’expression est Hérode le Grand, roi de Judée de -37 av. J.-C. à 4, dit aussi Hérode le vieux par rapport à ses descendants : « Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand [...] » (Mt 2, 1). Hérode est loin d’avoir atteint l’âge de Mathusalem, le grand âge de ces figures mythiques que sont les patriarches antédiluviens étant une bénédiction divine que Dieu retira aux hommes devant leur comportement corrompu, avant de leur envoyer le déluge : « Alors le Seigneur dit : « Mon souffle n’habitera pas indéfiniment dans l’homme : celui-ci s’égare, il n’est qu’un être de chair, sa vie ne durera que cent vingt ans. » (Gn 6, 3). 

Un roi brutal, sanguinaire et impitoyable

S’il a accompli de grands travaux (dont ceux du second temple de Jérusalem), Hérode est aussi tristement célèbre pour être responsable du massacre des Innocents (Mt 2, 16) : après avoir appris la naissance du Christ, roi des juifs, il ordonne l’exécution de tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans à Bethléem et dans toute la région, pensant ainsi s’affranchir de toute rivalité. Brutal, sanguinaire et impitoyable, il élimine tous ceux qu’il estime menacer son pouvoir et va même jusqu’à faire assassiner sa femme, Mariamne, et certains de ses enfants. Dans la même lignée, son fils Hérode Antipas fait décapiter Jean-Baptiste à l’instigation de sa femme Hérodiade (elle-même petite-fille d’Hérode le grand et donc à la fois nièce et épouse d’Hérode Antipas …).


VULNERABLE

Lire aussi :
Ces expressions qui ont une origine chrétienne : « Être aux cent coups »

Tags:
BibleexpressionsTerre sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement