Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Bakary Meité, rugbyman pro, se porte volontaire pour être agent d’entretien dans un hôpital

web2-bakary-meite-cc-by-sa-4.0.jpg

Daxipedia — Travail personnel I CC BY-SA 4.0

Bakary Meité

La rédaction d'Aleteia - publié le 03/04/20

Joueur en ProD2 à Carcassonne, Bakary Meité, rugbyman professionnel, s’est porté volontaire pour être agent d’entretien à l’hôpital Sainte-Périne, dans le XVIe arrondissement parisien. Un beau geste de soutien au personnel soignant en première ligne face à l’épidémie de covid-19.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Il a troqué son maillot de rugby et le ballon ovale pour une blouse et un balai. Joueur en ProD2 à Carcassonne, Bakary Meité, rugbyman professionnel, s’est porté volontaire pour renforcer les rangs du personnel des hôpitaux pleinement mobilisé face à l’épidémie du covid-19 en tant qu’agent d’entretien. C’est par un membre de sa famille qu’il a appris que l’hôpital cherchait des gens pour pouvoir faire le ménage, a expliqué le sportif à RMC Sport. « Au départ, j’ai accepté de le faire parce que dans ma tête, je me disais : « Si ça peut éviter aux aides-soignantes de le faire, c’est formidable », explique-t-il.

« Je reçois tellement de remerciements de la part des aides-soignantes… C’est très valorisant », précise Bakary Meité. « Les rôles s’inversent. Dans la situation actuelle, elles sont soulagées et j’ai l’impression de faire quelque chose de fou. Elles peuvent se consacrer à leur boulot. Alors je me sens utile. C’est ça, en fait : je me sens utile ».




Lire aussi :
Face à la crise sanitaire, les scouts s’engagent dans la société civile




Lire aussi :
Un immense « merci » aux soignants vu du ciel

Tags:
CovidrugbysoignantsSolidarité
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement