Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 31 janvier |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La salutation déconcertante du Christ Ressuscité face à ses disciples

JESUS WITH DISCIPLES

Public domain

Fabrice Hadjadj - publié le 21/04/20

Dans son ouvrage intitulé « Résurrection, mode d’emploi » (Magnificat), Fabrice Hadjadj, philosophe et essayiste, pose un regard neuf et plein de finesse sur le mystère du Christ Ressuscité. Il mène entre autres une réflexion sur les premiers mots prononcés par le Christ lorsqu’il apparaît aux disciples enfermés chez eux : « La paix soit avec vous ». Extrait.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

« Quand Jésus paraît au milieu de ses disciples – sans traverser le mur, je le rappelle, mais survenant malgré les portes closes, comme un passager clandestin, ce qui laisse entendre qu’il était déjà là –, il a ces premiers mots : « La paix soit avec vous » (Jn 20, 19). Tout de suite, le commentateur très spirituel évoquera la céleste descente de la paix comme une colombe sans plumes et déploiera de telles magnificences stratosphériques qu’elles vous passeront très loin au-dessus de la tête, parce qu’au moment où il parle vous êtes pris par la grippe, tracassé par des déboires administratifs, préoccupé par l’issue incertaine du match Chelsea-PSG, angoissé par de nouvelles menaces d’attentats terroristes… Et vous voici affligé de cette schizophrénie très répandue parmi les croyants : nuages roses dans le ciel, sables mouvants sur la terre, et le bonhomme qui yoyote sans cesse entre les deux.

Or Jésus veut justement nous préserver de ce dualisme. Ses premiers mots, écoutés dans leur contexte, ne séparent pas le ciel et la terre mais réalisent au contraire leur unité. « La paix soit avec vous », en hébreu, c’est « Chalom aleikhem », à savoir la plus commune, la plus ordinaire des paroles de salutation. Pour notre plus grand étonnement, le Messie est venu, il a été mis en croix, il est descendu aux enfers, il est ressuscité le troisième jour, et l’on pourrait espérer que toute cette suprême aventure soit pour nous rapporter du fond de l’abîme quelque perle de sagesse impossible à jeter aux pourceaux, et non, c’est pour prononcer cette parole que même les pourceaux ont à la bouche : « Bonjour. »

Cliquez ici pour commander le livre « Résurrection, mode d’emploi »
(livraison assurée pendant le confinement)

9782917146460-1.jpg

Pour acheter Résurrection, mode d’emploi, Fabrice Hadjadj, Magnificat, février 2016, 14,50 euros.




Lire aussi :
La résurrection vous fait peur ? Il y a de quoi !

Tags:
fabrice hadjadjRésurrection du Christ
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale